L'argent fait le bonheur...

Médaille
Partagez

Les jours se suivent et les médailles continuent de tomber dans l'escarcelle des nageurs français. Ils surfaient jusqu'alors sur une vague dorée, sur une vague qui semblait inexorablement mener chaque Bleu qui entrait en finale vers la première place, vers l'or olympique. Dimanche, Camille Muffat avait fait étalage de tout son potentiel sur le 400m NL juste avant que les mousquetaires du relai 4x100m NL (Yannick Agnel, Fabien Gilot, Clément Lefert et Amaury Leveaux) ne mettent fin à l’hégémonie américaine sur la distance. Samedi, Yannick Agnel avait été prodigieux sur le 200m NL, surclassant des adversaires redoutables, des cadors du sprint des bassins. Trois finales, trois médailles d'or. Un bilan parfait. Du cent pour cent...

Cela pouvait-il durer indéfiniment ? Quoiqu'il en soit, ce mardi soir, nous pouvions légitimement l'espérer : Camille Muffat et les 4 copains du relai 4x200m NL (Yannick Agnel, Clément Lefert, Amaury Leveaux et Grégory Mallet) portaient nos espoirs. L'une replongeait dans le grand bain du Centre Aquatique de Londres pour disputer le 200m NL, tandis que le quatuor magique était à nouveau en course, prêt à tout pour regoûter à l'or.

La Niçoise visait clairement les sommets, mais, parfois, il faut savoir être bon perdant... Ce soir l'Américaine Allison Schmitt n'a pas laissé la place au doute : de bout en bout elle a fait la course en tête, sans jamais laisser l'opportunité aux autres compétitrices d'espérer revenir à sa hauteur. Elle était tout simplement sur une autre planète. Stratosphérique ! Derrière la bagarre pour la médaille d'argent était lancée. Légèrement dans le dur à moitié course, Camille Muffat n'a jamais lâché, grappillant des centimètres au fil des secondes qui s'égrainaient. La Française parvint à revenir et à finalement toucher en deuxième position. Alors certes ce n'est pas de l'or... Mais, honnêtement, comment être déçu d'une telle performance, comment ne pas se satisfaire d'une médaille d'argent aux Jeux Olympiques. Camille Muffat le sait sans doute et son sourire sur le podium en disait long sur le bonheur qui l'animait au moment de passer sa récompense argentée autour du cou.

Même scénario de course pour nos Bleus du 4x200m NL. Dès l'entame, on a senti les Américains incisifs, déterminés à laver l'affront de la veille. Très rapidement devant grâce à une mise en route canon de Ryan Lochte, l'or leur était destiné. Derrière, nos Bleus ont cravaché, Leveaux, Mallet et Lefert ont fait le boulot avant de passer les clés du hors-bord au patron, Yannick Agnel. Face à lui, le meilleur nageur de tous les temps, Michael Phelps. Et visuellement, l'impression était saisissante : notre petit Français revenait au fil des mètres parcourus sur l'ogre Américain... Mais l'écart était trop grand et c'est à quelques encablures seulement du désormais recordman de médailles dans l'histoire des Jeux que le Tricolore échoua. Les nageurs du 4x200m NL se sont parés d'argent et franchement, cette couleur leur sied aussi très bien.

Je n'ai aucun regret, ça va me faire une belle collection (Camille Muffat)

Camille Muffat : médaillée d'argent (200m NL)
« J'ai eu plus de mal à nager qu'hier. Allison Schmitt était inaccessible ce soir. Je suis contente car j’obtiens une deuxième médaille olympique. Je n'ai aucun regret, ça va me faire une belle collection. Je suis également contente pour Allison qui est une amie. »

Clément Lefert : médaillé d'argent (4x200m NL)
« On espérait la médaille d’or, c’est sûr. Mais les Américains étaient trop forts ce soir. C’est une belle médaille, la deuxième pour mes deuxièmes Jeux Olympiques ! C’est extraordinaire… Je suis content et satisfait. »

Amaury Leveaux : médaillé d'argent (4x200m NL)
« En 2008 à Pékin, je vous avais dit "rendez-vous dans 4 ans". Aujourd’hui, il y a tout qui arrive en même temps. Je me suis vraiment investi. J’ai énormément travaillé, et ça paie. Tout se passe plutôt bien. Je suis heureux… »

Yannick Agnel : médaillé d'argent (4x200m NL)
« On parle tout bas comme si il y avait quelqu’un de mort, mais ce relais est en pleine éclosion ! On est jeune et on va tout donner pour mûrir. Michael Phelps m’a dit que j’avais fait un très beau 200 mètres hier, qu’il faisait parti des tops 5 de l’histoire ! Il m’a avoué être impressionné et fier de ce que j’avais fait. »


  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz