Tessa Worley : "Sur la bonne voie"

Interview
Tessa Worley lors de sa victoire à Saint-Moritz
Partagez

Ce week-end, le coup d'envoi de la saison de ski alpin sera donné à Sölden, en Autriche. Avec un cru 2013-2014 d'exception, les attentes seront fortes autour des Bleus. Tessa Worley, elle, sort de longs mois difficiles suite à sa lourde blessure survenue lors du slalom de Courchevel, en décembre dernier. Après avoir dû renoncer à l'échéance olympique, la skieuse du Grand-Bornand a tout mis en œuvre pour revenir plus forte. Samedi, elle sera à nouveau dans le portique de départ, prête à dévorer ce premier géant de l'hiver. Impressions...

C’est parti pour une nouvelle saison, dès ce week-end à Sölden, en Autriche. La blessure est-elle oubliée ?
On y pense forcément parce que les podiums sont chers et qu’il faut être vraiment à 100% de ses moyens pour les atteindre. Après, ça reste une course de ski et il peut se passer n’importe quoi. C’est certain que je serai au départ de cette première course avec la volonté de skier le plus vite possible. Je ne peux pas en dire beaucoup plus, je ne peux pas prédire ce qu’il va se passer à Sölden, lors de cette première étape de Coupe du monde. On verra…

J’ai eu le temps de me poser et de remettre tout à plat

As-tu opéré des changements dans ta préparation, notamment de matériel ?
Par rapport au matériel, j’aime bien, et je pense que c’est important, de travailler cette dimension lorsque l’on est posé techniquement et que l’on est bien physiquement. Du coup, je n’ai pas beaucoup pu travailler là-dessus durant l’intersaison, contrairement aux années précédentes où j’avais énormément bossé le matériel. Je m’appuierai un peu sur les autres cette fois-ci ! C’est surtout que j’avais une très bonne base, que mes skis restent des skis de référence qui ont été très performants l’an dernier. Pour moi, il n’y aura aucun souci sur le matériel.

On a l’habitude de dire qu’un tel épisode change une personne... Dans quelle mesure as-tu évolué suite à cet arrêt forcé, dans les conditions en plus particulières d’une année olympique ?
J’ai profité de ces quelques mois de blessures pour travailler sur mes points faibles, sur ma patience notamment ou le manque de sérénité occasionnel. J’ai besoin d’avoir un capital confiance élevé pour avancer et je vais essayer de moins m’appuyer là-dessus et d’être plus sereine en général. J’ai aussi eu le temps de me poser et de remettre tout à plat, pour mieux savoir où je vais. On va dire que c’est une deuxième partie de carrière qui commence et j’ai envie de la mener comme je le souhaite. Je veux être claire avec ces objectifs, avec ces intentions.

Aucune idée de la tournure que va prendre cette saison

Donc bien dans la tête et bien dans ton corps ?
J’ai vraiment fait une bonne rééducation et je sens que je suis sur la bonne voie. Je ne sais pas à quelle vitesse je vais réussir à retrouver mon niveau mais je suis convaincue de ce que je fais.

Comment appréhendes-tu la saison qui démarre ?
C’est une saison importante, avec les Mondiaux notamment. Je serai au départ avec l’intention de défendre mon titre... Comme toutes les courses, on a envie de prendre le départ pour gagner ! Après je n’ai aucune idée de la tournure que va prendre cette saison qui commence. J’aimerais parvenir à retrouver mon niveau voire à l’améliorer. Mais combien de temps il faudra, je ne le sais pas. Par contre, l’objectif de performance reste le même tout comme le fait d’être alignée sur plusieurs disciplines à la fois.

La sélection française pour Sölden


Tessa WORLEY | Ski Alpin | Le Mag' des Bleus | Actualités

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC