Dans l'oeil de Nathalie E08
"Bilan de la saison pré-olympique"

Partagez

Alors que la saison touche à sa fin, Nathalie dresse le bilan du couple et se projette sur les enjeux de l'année 2014.

Retour sur un hiver en demi-teinte qui n’entache pourtant en rien l'appétit olympique de nos Français...



« Nous aurions pu abandonner »

Deux périodes marquent une saison de patinage : celle des Grands Prix d’abord puis celle des championnats ensuite. Nous avons dans un premier temps été incisifs et efficaces avec deux victoires en Grands Prix (Chine et France). Nous avons conclu cette première partie d’hiver par une belle médaille de bronze lors de la Finale, confirmant ainsi notre statut de 3ème couple mondial. La deuxième partie de saison a été plus tumultueuse, à cause notamment d’une vilaine blessure (détachement d’un faisceau de l’adducteur) contractée début janvier par Fabian : un forfait aux championnats d’Europe et une 6ème place aux championnats du monde ont été les conséquences directes de cette mésaventure.

Comme l’a si bien titré le journal L’Equipe, « c’est la dégringolade » (l’an passé nous étions champions d’Europe et médaillés de bronze aux Mondiaux). De mon côté, je tiens à souligner le courage et la bravoure dont a fait preuve mon partenaire pour pouvoir reprendre l’entrainement en février, se préparer tant bien que mal, en 4 semaines seulement, et tenir notre place lors des championnats du monde…

Pourquoi alors avons-nous tant tenu à participer à ces compétitions tout en sachant que nous n’étions pas 100% de nos possibilités ?

Nous aurions évidemment pu jouer la prudence, nous préserver et aller « tranquillement » gagner notre place pour les JO en octobre lors de la compétition qualificative... Oui, mais seulement nous n’aurions jamais obtenu deux places en danse sur glace pour l’événement olympique !
De plus, nous nous entrainons au quotidien pour faire des compétitions. C’est notre but ultime. Alors, même sans être au top, c’est le jeu en quelque sorte. Nous aurions pu abandonner au milieu du programme pour raisons médicales (une tendance très à la mode cette saison)… Mais à défaut d’être calculateurs, nous sommes « sport ». Hors de question de tronquer un programme. Cela a été difficile, laborieux, mais au moins on a testé nos valeurs de dépassement de nous-mêmes, de performance, d’esprit sportif, de compétiteurs…

« Forfaits pour les championnats du monde par équipe »

La décision est prise et elle est sage : nous n’irons pas aux World Team Trophy, à Tokyo, du 10 au 14 avril. Fabian et moi avons besoin de laisser toutes les traces de sa blessure derrière nous et de nous tourner vers l’avenir. Après les Mondiaux, la douleur s’est renforcée. D’après son bilan médical, cela est positif : la cicatrisation est en train de se faire. Il a beaucoup compensé avec les muscles contigus, renforçant la douleur dans toute cette zone. Fabian a besoin de soins et de repos. Nous avons pris la décision avec la fédération, son président et son DTN. Faisons ce qui doit être fait maintenant. L’objectif, c’est Sotchi 2014 et la première étape pour l’atteindre, c’est la guérison totale.

Alors oui, nous sommes évidemment très déçus. Premièrement parce que cette ultime compétition de l’année représentait pour nous une chance de rebondir et de rattraper le fiasco des Mondiaux.
Deuxièmement, cet événement est sans doute l’un des plus plaisants de la saison avec une ambiance démente à Tokyo, un public enthousiaste, des équipes très soudées et du spectacle sur la glace et dans les tribunes.
Enfin, c’est LE moment de partage avec les membres de l’équipe de France, là où l’on peut extérioriser notre soutien collectif, notre motivation partagée et notre amitié réelle qui dépasse notre esprit d’équipe. Ce n’est pas pour rien que nous avons gagné le Trophée du meilleur esprit d’équipe l’an passé !

" Sotchi, c’est maintenant ! "

Notre objectif est clair : obtenir une médaille à Sotchi.
Nous connaissons les ingrédients qu’il faudra mettre en place : la détermination, l’expérience, la volonté de revenir plus forts, les idées artistiques, l’assurance technique, une équipe (hors et sur glace) qui assure, une fédération qui nous soutient et surtout la passion que l’on a pour ce sport.
On maintient le cap. Rien ne nous arrêtera. On se remet au boulot. Dès la fin du mois, nous monterons nos deux nouveaux programmes à Paris avec nos chorégraphes…

A la Une

Trombi

Soutiens ton Club !

Incontournable

TV - Sport en France

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  Orange
  •  Sanofi
  • Accor Live Limitless
  • Cisco
  • FDJ
  • FDJ
  •  pwc