Dirigeantes, retour aux sources

Partagez

Le programme DIRIGEANTES, men par Sarah Ouhramoune sinscrit dans la continuit dune politique mene depuis un quart de sicle par le CNOSF et le sport franais. Retour aux sources...

1995/1996 : limpulsion internationale

Insuffle par le Comit international olympique, cette dynamique puise ses racines au cur du Congrs du Centenaire du Comit international olympique, runi Paris en 1994. Ses rsolutions finales intgrent en effet des dcisions destines favoriser ladmission des femmes dans les instances excutives du sport.

Lanne suivante, le CIO cre son groupe de travail Femme et sport, un organe consultatif charg de conseiller la commission excutive sur la politique mener afin d'accrotre la participation fminine dans le sport tous les niveaux, et invite les fdrations internationales et comits nationaux olympiques faire lire 10% de femmes dans leurs organes.

En 1996, Lausanne accueille la premire confrence mondiale du CIO sur la femme et le sport. Il y est notamment recommand la cration au sein de toutes les instances du mouvement olympique de structures ad hoc en charge de la prparation dune politique daction en vue de promouvoir le rle des femmes dans le sport.

Alors que le CIO a trouv en Anita De Frantz sa premire vice-prsidente et que des fdrations internationales comme celles de lhaltrophilie, du pentathlon moderne, du taekwondo, du triathlon, du curling, du football ou encore du hockey sur glace ouvrent des comptitions fminines, les avances, relles, restent nanmoins timides sur le plan des instances politiques.

1999/2000 : la France initie sa dmarche

En 1999, le CIO cre ses Trophes Femmes et Sport tandis qu'en France, Marie-Georges Buffet, ministre des Sports, et Henri Srandour, prsident du CNOSF, ouvrent Paris les premires Assises nationales Femmes et Sport. Le sujet est devenu une proccupation entendue.
Le CNOSF dveloppe alors une nouvelle politique, porte par Andr Leclercq et anime par Dominique Petit qui obtiendra le Trophe Femmes et Sport du CIO quelques annes plus tard.

Le programme dactions mis en uvre vise favoriser les conditions daccs des femmes aux postes de responsabilit et encourager les organisations sportives gouvernementales et non-gouvernementales adopter des mesures afin damliorer la place des femmes dans la socit sportive.
A linstar de Fmix Sports, fonde en 2000 dans la continuit de ces Assises, le milieu associatif sagite galement. Il faut dire que lanne des Jeux de Sydney marque galement la tenue de la deuxime confrence Femmes et Sport Paris. Celle-ci rappelle notamment les objectifs fixs 5 ans plus tt et pas encore atteints, et insiste : Le Mouvement olympique doit rserver aux femmes, pour fin 2005, au moins 20 % des postes dans toutes ses structures ayant un pouvoir de dcision.

Fortement impliqu dans lorganisation de cette deuxime confrence mondiale, le CNOSF initie ds lanne suivante des journes nationales annuelles consacres l'galit des chances entre les hommes et les femmes dans l'accs aux postes responsabilit. Il met galement en place une formation au niveau national (la mixit dans la direction des organisations sportives) et dveloppe des outils ddis (film, exposition itinrante).

Il participe galement aux projets europens, accueillant notamment la confrence europenne EWS (European Women and Sport) et la signature de la Charte de lEgalit en 2004. En 2007, le CNOSF pilote le programme Enter daccompagnement laccs aux responsabilits dans des instances internationales Impliquant six pays europens, il offrait notamment un accompagnement tal sur 4 ans, jusquen 2011. En 2010, le CNOSF adhre encore au projet europen WILD initi par lENGSO (European Non-Governmental Sport Organization).

Lre du temps venu

L'adoption en 2014 par le CIO de son Agenda olympique 2020, qui raffirme l'objectif du CIO d'atteindre non seulement l'galit en termes d'athltes participant aux Jeux, mais aussi de voir davantage de femmes nommes des postes de direction au sein du Mouvement olympique, a t suivi par la publication, en 2017, d'un document intitul projet danalyse de la question de l'galit des sexes. Ce dernier inclut 25 recommandations couvrant des domaines tels que la participation, le financement, la gouvernance et la reprsentation, et qui ont pour objet dobtenir des rsultats tangibles mme de renforcer lgalit des sexes dans lensemble du Mouvement olympique.

Cette anne, que le CNOSF avait dbute en participant aux cts du Conseil suprieur de laudiovisuel aux 24 heures du sport fminin, opration de mdiatisation du sport fminin devenue les 4 Saisons du sport fminin et dsormais Sport fminin toujours, marque une nouvelle tape, conforte par ladoption de la loi du 4 aot 2014 pour lgalit relle entre les femmes et les hommes. Celle-ci instaure un minimum de 40% de reprsentation fminine dans les instances politiques des fdrations au sein desquelles les femmes reprsentent un quart des licences ou davantage. En dessous, lobligation de direction paritaire est fixe 25 %.

De lorganisation du colloque ensemble pour la mixit dans le sport et de la formation nationale Accs des femmes aux responsabilits au sein des instances dirigeantes nationales du mouvement sportif en 2015, la participation au projet europen SUCCESS aux cts de six autres comits olympiques europens entre 2016 et 2017, le CNOSF participe constamment aux travaux et anime les rflexions sur la question de la place de la femme dans le sport. Son Parcours Ambition internationale, permettant de prparer un parcours au sein dinstances sportive internationales, a galement particip laccompagnement dune nouvelle gnration de dirigeantes internationales.

En savoir plus...

DIRIGEANTES, un programme de plus, un programme pour plus

Cest de toute cette ligne quest donc issu DIRIGEANTES. Un programme de plus donc ? De fait. Parce que les 25 dernires annes ont bien dmontr que la situation pouvait voluer, mais que cette volution se faisait sige par sige, au gr de la mise en uvre sans cesse renouvele de programmes d'actions.

Des timides 10% de reprsentation fminine dans les organes dcisionnaires ambitionns en 1995 par le CIO pour les CNO aux 40% dsormais fixs dans les textes en France, un long chemin a t parcouru qui, sil na pas encore totalement atteint ses objectifs, a permis de faire prendre conscience du besoin pour le sport mais aussi des besoins pour les femmes tentes par un engagement de dirigeante associative, avec, au premier rang de ceux-ci : laccompagnement.

La mise en confiance par linformation, par la formation, la mise en place dun rseau, le partage dexprience sont fondamentaux pour permettre une reprsentation fminine quilibre dans le sport franais. Le programme DIRIGEANTES propose tout cela et apportera, son tour, sa pierre ldifice entam il y a un quart de sicle

Actualits

Sentez-Vous Sport 2023 !

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Vie de l'athlte

Catalogue des formations

SIGNAL-SPORTS

Veille Observatoire du sport fdral

Guide "Sport et mobilits"

Centre de ressources

Jeunesse

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Sant

Outil

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  •  LVMH
  • Le Coq Sportif
  •  Orange
  •  Sanofi
  • Accor Live Limitless
  • ADP
  • AIRFRANCE
  • ArcelorMittal
  • Caisse des dépots
  • Cisco

  • FDJ
  • FDJ
  •  GL Events
  •  îledeFrance mobilités
  •  pwc