Jour 2 : trio de médaillés

Crédit photo : France Paralympique - D.Echelard
Partagez

Source : France Paralympique

Cyclisme : Laurent Thirionet bronze à Londres

Crédit photo : France Paralympique - B-Loyseau

A 41ans, Laurent Thirionet (cat C2 amputé membres inférieurs) décroche sa 4e médaille paralympique ! Elle n’est peut-être pas d’or comme il en a l’habitude (en poursuite Athènes 2004, Or sur le contre-le-montre Pékin 2008) mais elle est le fruit d’un travail et d’une longévité incroyables. Et aussi d’un peu de talent… Le Cht’i a d’ores et déjà réussi ses jeux alors même qu’il lui reste les épreuves sur route à courir. Seul représentant de la piste tricolore, il a frappé fort lors des qualifications du matin en s’emparant du record paralympique avec un temps de 3'52"955 pour couvrir les 4km de piste. D’emblée, il plaçait la barre très haut. C’était sans compter sur l’Allemand Graf puis le Chinois Liang qui décida lui de s’emparer du record du monde avec un temps de 3'45''828.
Troisième des qualifications, Laurent Thirionet s’est donc avancé dans l’après-midi pour disputer le bronze à l’Irlandais Lynch. Au terme d’une poursuite haletante, le Français est parvenu à décrocher sa médaille pour 120 millièmes seulement ! Quand on a du talent, c’est pour la vie…

Je suis agréablement surpris par le résultat final (Laurent Thirionet)

Laurent Thirionet : « Je suis venu chercher l’or au contre la montre à ces Jeux Paralympiques. Très sincèrement, je visais le dernier carré sur cette épreuve de poursuite sur piste et je suis agréablement surpris par le résultat final. Je me suis testé physiquement aujourd’hui et cette médaille ne peut que me conforter pour la suite ! »

Natation : Élodie Lorandi, le bonheur au bout des doigts

Crédit photo : France Paralympique - D.Echelard

C’est dans une dernière extension de bras, « à la touche », qu’Elodie Lorandi a décroché sa médaille de bronze au terme d’une course âpre et rapide. Il lui a fallu en effet battre son propre record d’Europe de la spécialité de 21 centièmes (28″67) pour avoir le droit de monter sur la boîte à bonheur, derrière une Néo-Zélandaise et surtout la Canadienne Mortimer qui a battu le record du monde (28″10).
Après un départ qui semblait moyen vu de la tribune de presse, erreur car la course était partie sur des bases ultra-rapides, et une 4e place qui s’offrait à elle à cinq mètres du mur, la nageuse d’Antibes a tout donné dans la dernière coulée d’un geste désespéré mais finalement heureux.
Du travail, du talent, toujours présente le jour J, la jeune femme de 23 ans s’aligne à Londres sur quatre courses. On devrait encore en entendre parler.

Je veux maintenant changer de couleur de médailles (Elodie Lorandi)

Elodie Lorandi : « Je savais que pour avoir une médaille il fallait aller très vite. Six filles en-dessous des 29, c’est fort. Je suis heureuse mais maintenant on se concentre sur le 100m papillon de demain. Il s’agit de changer de couleur de médailles »

Natation : David Smétanine aime l’argent

Crédit photo : France Paralympique - D.Echelard

C’est un David Smétanine satisfait de sa performance qui s’est présenté à la presse après son podium du 50m nage libre catégorie Tétraplégique. Malgré la perte de son titre paralympique acquis il y a quatre ans à Pékin, le Grenoblois a réalisé sa meilleure performance de la saison sur la distance et n’a rien pu faire face à l’Ukrainien Mustafaiev, qui l’a laissé à une demi-seconde, malgré un retour extraordinaire du Français dans les derniers mètres alors qu’il pointait à la 6e place aux 25 mètres.
Auteur d’une nage très fluide, David Smétanine a montré à 37 ans qu’il fallait encore compter sur lui, notamment sur le 100m nage libre des prochains jours.

Sur 100m, je serai là pour l'or (David Smétanine)

David Smétanine : « J’ai nagé proprement aujourd’hui. Je ne pouvais pas faire mieux et une médaille reste une médaille. Maintenant rendez-vous pour le 100m où là ce sera une autre histoire. Le retard du début de course sera moins grave qu’aujourd’hui et à la bascule je serai bel et bien là pour l’or ».

Les autres résultats :


Judo : Marion Coadou n’a pas réussi à décrocher le bronze en -57kg. Une première défaite en quarts de finale l’a condamnée aux repêchages qu’elle a brillamment remporté sur un ippon. Malheureusement c’est également sur ippon qu’elle a perdu son espoir de médaille face à l’Espagnole Merenciano Herrero.

Aviron : en deux de couple mixte (catégorie tronc et bras mixte) Perle Bouge et Stéphane Tardieu ont battu la meilleure performance mondiale avec un temps de 4’00 » et se sont qualifiés pour la Finale A de dimanche. En skiff (catégorie Bras seuls), Nathalie Benoit s’est classée deuxième de sa série derrière l’intouchable ukrainienne Lysenko et devra passer par les repêchages pour se qualifier en finale A. Enfin l’équipe tricolore en quatre de pointe avec barreur a pris la 4e place et prendre part également aux repêchages.

Equitation : dans les épreuves de dressage par équipes où tous les grades sont mélangés, Nathalie Bizet (Grade 4) a pris la 8e place lors de son passage. José Letartre et Vladimir Vinchon, Grade 3 tous les deux, ont respectivement pris les 6e et 7e place lors de leur passage.

Tir à l’arc : le duel fratricide entre Maurice Champey et Franck Haudoin en 1/16e de finale a tourné à l’avantage de ce dernier sur le score de de 7 à 1. Qualifié pour les 1/8 en fin d’après-midi, l’Angevin s’est ensuite fait éliminer 6-2 par le Slovaque Peter Kascak.

Athlétisme : Julien Casoli s’est qualifié pour la finale du 5000m Fauteuil T54 en remportant sa série en 10’56″53. Alain Fuss et Denis Lemeunier sont éliminés. Au saut en longueur (cat amputé membres inférieurs) Jean-Baptiste Alaize se classe 7e avec un bond à 6m19.

Tennis de table : 22 Français sur les 28 sélectionnés passent le cap des matches de poules et se qualifient pour les quarts ou les demi-finales. Les pongistes sont en route pour une moisson de médailles au vu de leur ténacité dans certaines rencontres à l’image de Thomas Bouvais et Fabien Lamirault aujourd’hui.

...et sur Twitter
...sur Facebook...
... et de la Fédération Française du Sport Adapté...
...de la Fédération Française Handisport...
Plus d'informations sur le site de France Paralympique...



  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz