Les réactions du jour...

Partagez

Nous sommes tous très soulagés (Thierry Omeyer)

Thierry Omeyer (handball) - victoire contre l'Espagne 23-22
« On pense aux filles qui ont fait un super tour principal et qui échoue à un but hier… C'est très dur. Ces matchs sont très durs. Nous, on s'en sort. Nous sommes tous très soulagés. William a été décisif. On a tout fait pour le mettre en position, on a réussi à le faire. Il a montré son talent au monde entier, c'est super pour lui et pour nous. »
Source : FFHB

Luc Abalo (handball) - victoire contre l'Espagne 23-22
« A la mi-temps, on s'est dit qu'on n'avait rien à perdre. Les Espagnols avaient pris l'ascendant, c'était à eux de tenir. Bien commencer un match, c'est important, mais ça n'est pas une fin en soi. Nous, on a réussi à conserver une belle combativité même en étant menés. Il y avait tellement de tension, que le plaisir tu ne le prends pas vraiment pendant le match, mais tu le ressens à l'issue de la rencontre, quand tu l'as gagnée. »
Source : FFHB

Claude Onesta (entraineur handball) - victoire contre l'Espagne 23-22
« Peut-être que si c'est nous qui avions mené six à un, ça aurait changé des choses. Sterbik (le gardien espagnol) a été déterminant, j'avoue que je préfère qu'il ait été très bon dans les trois premiers quarts d'heure et moins dans le dernier. Stratégiquement, c'est beaucoup plus compliqué de survivre à la remontée d'un adversaire. En recollant dans les dix dernières minutes, on sentait que le match pouvait basculer. Malgré l’écart, nous avons su ne pas nous affoler et cela s’est confirmé sur la fin du match en notre faveur. Cela s’est terminé sur un coup de dé. Nous sommes bien évidemment contents de continuer la compétition. C’était un match de haut niveau et je tiens absolument à rendre hommage à l’équipe d’Espagne car ils méritaient aussi et ont bien joué. »
Source : FFHB

Le ballon me revient dessus... (William Accambray)

William Accambray (handball) - victoire contre l'Espagne 23-22
« Sur cette dernière balle, je vois la défense espagnole monter sur Niko et Xavier. Je glisse dans le couloir derrière. Niko ne me voit pas en première intention et tire, et le ballon me revient dessus ! »
Source : FFHB

Romain Mesnil - qualifié pour la finale du saut à la perche (athlétisme)
« Je suis allé voir Georges et je lui ai dit qu’il pouvait m’engueuler. Ça aurait pu me coûter cher. J’ai fait le choix de prendre une perche moyenne, qui s’est finalement avérée souple. J’ai triché avec l’expérience. Je ne pense pas m’être trop employé. Le meilleur et le plus difficile commence. J’ai envie de sortir du sautoir et d’être heureux. »
Source : FFA

Renaud Lavillenie - qualifié pour la finale du saut à la perche (athlétisme)
« J’ai sauté à 5,65 m afin de me préparer pour la suite. Et si on n’avait pu être que douze en finale (quatorze finalement), ça ne m’aurait pas dérangé. Le futur champion du monde a été le dernier qualifié l’an dernier, à Daegu. C’est agréable. Le stade est exceptionnel et plein. Je n’ai jamais vu ça un matin. On en profite. »
Source : FFA

C’est rare que je dise ça mais le record de France est possible ! (Stéphanie Falzon)

Stéphanie Falzon - qualifié pour la finale du lancé du marteau (athlétisme)
« J’ai craqué et j’ai pleuré comme d’habitude. J’ai connu une année difficile. C’est une étape de franchie. La matinée a été belle. Je ne me suis jamais sentie aussi bien en championnat. C’est rare que je dise ça mais le record de France est possible. »
Source : FFA

Christophe Lemaitre - qualifié au temps pour la finale du 200m en 20"03 (athlétisme)
« Je pousse bien au départ, ma sortie de virage n'est pas bonne. Ça m'embête beaucoup car je croyais avoir régler ce problème avec mon entraîneur. Je suis en finale mais mon objectif est de remporter une médaille. Je suis réaliste sur mon niveau ainsi que celui d'Usain Bolt. Aller le chercher reste difficile mais je ne cours pas pour faire 3e, je cours pour gagner. Il faut que je réajuste mon virage pour demain. On ne sait jamais, tout peut arriver pendant une course. »

Myriam Soumaré - 7e de la finale du 200m en 22''63 (athlétisme)
« J'ai tout donné. Je suis très contente car c'était une belle finale. Je suis partie trop vite, trop fort comme si j'étais à la guerre. Mais j'apprends, c'est ma 1ere finale olympique. J'espère qu'il y en aura d'autres... Maintenant place au relais ! »

Celle là elle est pour moi... (Tony Parker)

Tony Parker (basketball) - défaite contre l'Espagne 59-66
« J'ai été maladroit en fin de rencontre. Celle là elle est pour moi... C'est dur à avaler, c'est de ma faute. Si on regarde la prépa, on peut dire qu'on fait un beau tournoi finalement, mais faut pas le voir comme ça. Je suis déçu. Je suis amer car on sort comme ça du tournoi. »
Source : FFBB

Nando De Colo (basketball) - défaite contre l'Espagne 59-66
« Voilà il reste au-dessus de nous. Nous avons tout donné et ça se joue sur des possessions qu’on gère mal alors que défensivement nous étions bien ensemble. Lorsqu’ils sont en boite sur Tony on tente de faire bouger le ballon mais on ne rentre pas les tirs. »
Source : FFBB

Nicolas Batum (basketball) - défaite contre l'Espagne 59-66
« Nous défendons extraordinairement bien. Mais nous faisons de grosses erreurs en attaque. Tout le monde rate des tirs, moi le premier. Nous n’avions pas la même fraîcheur qu’avant. C’était un match à la vie à la mort et à la fin ils ont 2-3 choses en plus : 2-3 coups de sifflet, 2-3 centimètres. Et il nous manque peut-être un ou deux joueurs. C’est rageant parce que ce match était à nous. En finale de l’Euro on prend 98 points, ce soir 67… Mais en attaque… C’est vraiment dommage de repartir de Londres les mains vides. Maintenant il faut repartir vers un nouvel objectif. Il manque un titre de champion d’Europe à la France, on va aller le chercher. »
Source : FFBB

L’objectif est de gagner la medal race ! (Camille Lecointre et Mathilde Géron)

Camille Lecointre et Mathilde Géron - 470 féminin (voile)
« C’était l’objectif de gagner des points aujourd’hui et la Néerlandaise nous a bien aidées (elle a terminé 20ème de la première manche, ndlr) ! Ce sont des manches très stressantes, très longues. Sur la deuxième manche, on a pris un mauvais départ mais on était avec nos Néerlandaises. Tout le monde commence à se marquer. L’objectif est de gagner la medal race. Ça ne va pas forcément partir en match race entre nous car la Brésilienne n’est pas loin. Etre 4ème avant la medal race, c’est la meilleure position. C’est comme ça qu’on a attaqué la dernière manche du championnat du monde, sans pression, ni rien (elles ont terminé 2èmes du mondial, ndlr). Ce qui est dommage, c’est qu’il ne reste plus qu’une place sur le podium. »
Source : FFVoile

Claire Leroy, Marie Riou et Elodie Bertrand - Elliott 6m (voile)
« On se prépare depuis quatre ans. On est déçues. On a bien navigué mais les Espagnoles aussi et ça s’est joué en leur faveur. C’est une grosse surprise qu’elles soient ici. Je ne les ai jamais vues naviguer à ce niveau-là. Elles ont bien navigué et on a été en-dessous d’elles. Elles sont en train de faire un très beau parcours. Nous sommes hyper contentes d’avoir fait les JO. (…) C’est une expérience incroyable. Aujourd’hui, nous sommes tombées sur une adversaire de taille. Elles ont fini deuxième des round robins et là, elles gagnent 3 à 0. On a encore une cinquième place à aller chercher. »
Source : FFVoile

Manu Dyen et Stéphane Christidis - 49er (voile)
« On est déçus du résultat. On a fait notre maximum sur la medal race. On avait un projet à gauche, il y avait une opportunité de virer juste après la ligne et on ne l’a pas saisie. Ensuite, on a subi tout le bord de près. On était très mal à la bouée au vent. On est revenu 6èmes. C’est un peu la place que l’on mérite car nous avons été très irréguliers. On aimerait bien savoir ce qui a changé depuis la Sail For Gold ! Nous avons été moins percutants. Nous avions le potentiel pour faire l’argent. Le bateau va bien, ça vient plus des bonhommes que du matos. L’avenir, nous allons en discuter entre nous mais c’est un peu tôt pour le dire. »
Source : FFVoile

  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz