20 ans et l'argent !

Médaille
Partagez

Favori de l'Omnium, le coureur de Saint-Nazaire a rempli son contrat olympique. A 20 ans, il est médaillé olympique. L'avenir lui appartient

« J'étais vraiment prêt. Ça fait deux ans que je prépare les Jeux, trois semaines que je ne pense qu'à cette médaille. »
Et depuis quelques minutes, elle pend fièrement autour de son cou. Pendant deux jours, Bryan Coquard a tellement tourné vite sur cette piste du vélodrome londonien qu'il a encore un peu de mal à reprendre ses esprits une fois redescendu du podium. Il vient de décrocher la médaille d'argent de l'Omnium, épreuve inscrite pour la première fois au programme olympique, il réalise enfin : « Je crois que je vais faire une très grosse fête ce soir et après on verra. »
Ce podium olympique qui lui était promis depuis que les entraîneurs ont décelé le potentiel du junior de Saint-Nazaire pour ce type d'épreuve, il peut y monter dessus. Tactique, puissance, combativité, il possède tout.

J'ai espéré être champion olympique jusqu'à son dernier tour mais il était le plus fort

« Je ne me suis pas pris la tête pendant ces deux jours. » On le croit tant l'exercice le passionne et l'amuse presque. Après la première journée, il avait viré en tête avec la victoire dans la course par élimination, la 3e épreuve. Son terrain de jeu. « J'adore ça, sprinter au dernier moment pour sauter la place. Je donne des frayeurs aux entraîneurs mais je fais le spectacle. » Une place de leader dont il est tombé dès dimanche matin à l'issue de la poursuite. Son point faible. « Je le savais, ça ne m'a pas inquiété plus que ça. Il y a deux ans dans la même situation aux Championnats du monde, je m'étais mis la pression. C'est fini tout ça. » 3e du scratch et 4e du kilomètre, l'aventure ne pouvait se terminer que sur le podium. A quelle place ? « Le dernier kilomètre d'Hansen qui passait après moi m'a paru interminable. Je savais que j'avais au moins la médaille de bronze... » Mais le Danois n'a pas flanché. « J'ai espéré être champion olympique jusqu'à son dernier tour mais il était le plus fort. »

A 20 ans, c'est un battant incroyable (Hervé Dagorne - Entraîneur)

Plus jeune engagé de cet Omnium, le coureur de Vendée U est promis à un bel avenir. Il y a une semaine, il courait encore la finale de Coupe de France N1 sur route. Dans quelques jours, il participe aux Championnats d'Europe espoirs. Ce boulimique du vélo et du succès file à toute vitesse. Sur la piste et dans la vie. « Je passe pro en janvier. J'avais le rêve de participer aux Jeux et ça a été la priorité des deux dernières années. Mais depuis que je suis gamin, je pense aussi au Tour de France. Je ne sais pas si j'y serai dès l'an prochain mais j'ai envie de faire ma place sur la route, oui. » Comme sur la piste qu'il dit ne pas vouloir quitter tout à fait. « A 20 ans, c'est un battant incroyable », rappelle Hervé Dagorne, l'entraîneur qui a façonné le pistard de génie. Il n'a pas fini de tourner.

  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz