Et de trois pour le judo français !

Médaille
Partagez

Priscilla Gneto avait magnifiquement ouvert le compteur des judokas français dimanche 29 juillet à l'Excell de Londres. La native de Porto-Vecchio, avait été chercher la médaille de bronze olympique dans la catégorie des moins de 52 kilos,en s'imposant faceà la Belge Ilse Heylen, sur ippon réalisé dans la première minute de la prolongation du combat. A tout juste 20 ans, la jeunesse de Priscilla Gneto avait enflammé le public londonien avec un ippon magnifique sur harai goshi.

L'escarcelle était ouverte et les Français n'ont pas décidé de la refermer ! Sous les yeux du Président de la République, François Hollande, Automne Pavia a à son tour pris, lundi 30 juillet, une médaille de bronze bien méritée. Après une défaite en demi finale par la future championne olympique, la Japonaise Kaori Matsumoto, sur la fin du Golden score, Automne n'a pas lâché ses rêves et a réussi l'exploit d'une première médaille mondiale aux Jeux : le bronze décroché face à la Hongroise Hedvig Karakas.

Quelques minutes après, Ugo Legrand, en moins de 73 kg, rajoutait une médaille au compteur du judo français. Battu au bout de l'effort et à un peu plus d'une minute de la fin de sa prolongation en quart de finale par sa bête noire, le Hollandais Elmont Dex, Ugo a su se remobiliser pour d'abord s'imposer face au Tadjik Rasul Boqiev. Au terme d'un combat intense face à un monstre de la discipline, le Coréen Wang, il s'adjuge ensuite la troisième place sur harai goshi (waza ari) et croque du bronze sur le podium !

En lice demain, Alain Schmitt et Gévrise Emane...

Découvrez les réactions du jour...

  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz