Tennis de table: c'est fini pour les Bleus

Partagez

Après Lie Xue et Xian Yi Fang, sorties la veille du tournoi olympique, Adrien Mattenet a, à son tour abandonné son rêve olympique, ce lundi 30 juillet 2012. Le n°1 français, qui effectuait son entrée ce matin dans le tableau du simple messieurs a été sèchement éliminé dès les seizièmes de finale par Chen Weixing, victorieux 4 sets à 0. Il n'y a désormais plus de pongistes français en lice à Londres.

31 petites minutes, telle fut la durée de l'expérience olympique londonienne d'Adrien Mattenet...
Sur la table n°4, l'Autrichien Chen Weixing et son jeu défensif, système de jeu que n'apprécie pas Adrien, auront empêché le Tricolore de s'installer dans le match. Mis sous l'éteignoir dès le 1er set (11-3), Adrien a commis beaucoup trop d'erreurs à ce niveau pour prétendre à mieux. Le 2e set constitue le seul regret de la partie. Mené 4-0, le Tricolore comblait son retard puis disposait de deux balles de set (10-9 et 12-11). Le dénouement était favorable à Chen (16-14) qui menait alors 2-0. Le match était bientôt plié et jamais Adrien ne trouvera les solutions pour s'emparer du match, pour être le patron dans l'aire de jeu. Face à tel joueur, expérimenté, malin et parfaitement préparé, ce n'était pas loin d'une mission impossible avec deux sets de retard.

Tête de série n°14, Adrien était arrivé à Londres avec ambition et générosité, au sortir d'une longue période (février à mai) émaillée par les blessures. Le Français, qui avait pris le temps de se reconstruire un physique avait retrouvé un bon niveau de jeu, au moins à l'entraînement. Manifestement toutefois, le n°1 Français manquait de rythme et de repères malgré son souci du détail. Ce résultat brut (élimination au 1er tour) constitue un coup dur pour Adrien, qui devra évacuer cette désillusion et se projeter sur le championnat du monde 2013 à Paris. Une belle destination pour rebondir.

  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz