Hand féminin : la Norvège, déjà !

Interview
Partagez

Ce soir, les handballeuses françaises vont entamer leur tournoi olympique comme elles pourraient le finir : face à la Norvège, championne olympique, du monde et d’Europe en titre, l’équipe qui les avait privées du titre mondial l’an passé (24-32) !

L’affiche est belle et les joueuses impatientes. « Nous sommes contentes d'être là après une longue préparation », témoigne Amandine Leynaud, gardienne des Bleues. « On va enfin attaquer le tournoi olympique, avec un gros match d'entrée de jeu face à la Norvège. Cela va être dur. Les Norvégiennes ont un ascendant psychologique sur nous puisqu’elles nous ont battues plusieurs fois à des moments importants, en particulier la finale de l’année dernière. C’est une équipe en confiance qui truste tous les titres ces dernières années, un peu comme les garçons chez nous. Lors de notre dernière rencontre on avait fait jeu égal jusqu'aux 10 dernières minutes où elles nous avaient mis un gros écart. On a tous envie de les battre, mais au pire on préférerait les dominer en finale que sur le premier match ».

La préparation a été longue pour les Bleues et la poule est compliquée, « mais nous allons tout faire pour en sortir le mieux possible afin d'avoir un quart plus facile. L'important pour nous c'est d’obtenir une médaille ».
Entre la fin des championnats et le premier regroupement, les Bleues n’ont eu qu’une dizaine de jours, voire moins d’une semaine pour toutes celles qui avaient un déménagement à effectuer. « Cela fera près de deux mois d’ici la fin des Jeux… », résume Amandine, « l’été sera long, mais si on revient avec une médaille cela ne sera pas un problème. C’est sûr que si on revient sans rien, le début de saison sera plus compliqué ». Souhaitons-leur donc un bon premier match... et un bon début de saison prochaine !



Découvrez Amandine Leynaud :


Amandine Leynaud - Trombinoscope

  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz