Equitation - Sauts d'obstacle : pas loin pour Guillon

Partagez

Ça ne passe pas loin pour Olivier Guillon Il fallait un double sans-faute. Les 3 cavaliers de l’équipe de France qualifiés pour cette finale olympique pouvaient croire à une médaille, puisque les scores étaient remis à 0. Premier à passer Olivier Guillon réalisait un super parcours sans pénalité, l’assurant de prendre le départ de la 2ème manche. Ça passait aussi pour Simon Delestre qui faisait 4pts. Malheureusement, Kévin Staut a fait tomber 3 barres.. trop pour être repris. Lors du second parcours, Simon a fait 2 fautes et termine à 12 pts au total, soit à la 19ème place. Toutes les chances françaises reposaient sur Olivier Guillon, qui ne réussissait pas à rééditer son exploit. Le Français a fait 2 fautes. Avec 8pts, tous les espoirs de médailles se sont envoler. Olivier Guillon sur Lord De Theize termine 12ème des Jeux Olympiques, Simon Delestre sur Napoli Du Ry 19ème et Kévin Staut 34ème sur Silvana. C’est le suisse Steeve Guerdat sur Nino Des Buissonnets qui est sacré champion olympique.

Pas si mal pour Jessica Michel : La jeune française Jessica Michel, a bouclé, mardi 7 août 2012, ses premiers Jeux Olympiques avec le Grand Prix Spécial. Malgré une bonne reprise dans l’ensemble, les piaffers auront été difficiles, et très pénalisants pour notre unique représentante dans cette discipline. Avec une note de 68.810%, en dessous de ce qu'elle pouvait espérer, elle se classe 31ème de cette deuxième épreuve Olympique. Les 18 meilleurs se retrouveront pour pour se disputer le podium individuel jeudi 9 aout. Par équipe, ce sont les cavaliers anglais qui sont couronnés d’or, suivis des Allemands et des Hollandais.

Staut, Delestre et Guillon en finale : Absents de la deuxième manche par équipe, les 3 cavaliers français encore en lice jouaient leur place pour la finale individuelle de mercredi. Simon Delestre et Napoli du Ry, après leur mésaventure de la première manche par équipe, ont réalisé un parcours à 8 points. Il en fut de même pour Olivier Guillon et Lord de Theize. Kévin Staut et Sylvana ont, quant à eux, commis une faute de moins. Heureusement, tous ont obtenu un score suffisant pour se classer parmi les 35 cavaliers repris pour la finale individuelle. Notons que les scores seront alors tous remis à 0. Tout reste donc encore possible pour les Tricolores.

Fin des ambitions par équipe... La finale du saut d’obstacles se fera sans l’équipe de France. Arrivés 12èmes, dimanche 5 août 2012, les cavaliers français n'ont pu se qualifier pour la seconde manche, où seulement les 8 meilleures nations se retrouvent. Mal engagés dès le début de l'épreuve, la réussite n'a pas souri aux Tricolores. Alors qu'il était à créditer d'un sans-faute, Simon Delestre, premier cavalier à entrer en piste, a du faire face à un problème technique rare : une rêne s'est cassée juste avant le dernier obstacle, l'obligeant à faire une volte pour clôturer le parcours. Résultat, 6 points de pénalité. Pénélope Leprévost fit deux fautes. Kévin Staut et Olivier Guillon, une seule. Insuffisant donc, en cumulé, pour espérer se qualifier. Cependant la quête de médaille n’est pas terminée : Kévin Staut, Olivier Guillon et Simon Delestre sont toujours en lice dans l'épreuve individuelle. Quant à Pénélope Leprévost, 46ème, elle ne devrait pas repartir, sauf si des places se libèrent lundi.

100% de réussite Les cavaliers Français ont parfaitement réussi le premier tour des qualifications du concours de saut d'obstacle individuel des Jeux Olympiques, samedi 4 août 2012. A Greenwich Park, Kévin Staut et Simon Delestre réalisent un parcours sans faute alors que Pénélope Leprévost et Olivier Guillon font tomber une barre sans conséquence pour la suite. . Ils sont désormais 60 à concourir pour monter sur la boîte. Prochain rendez-vous dimanche après-midi !

Jessica Michel qualifié pour le spécial Objectif rempli. En présentant sa jument Riwera, ce vendredi 2 aout 2012, dans le Grand Prix, Jessica Michel participait à sa première expérience Olympique. Son objectif était annoncé : rentrer dans le Grand Prix Spécial. La jeune femme assure ses points forts tels que les appuyés au trot, les allongements et les pirouettes au galop, mais aurait voulu en faire plus. Malgré une petite faute lors d’une transition, et des piaffers encore améliorables, la seule représentante française en dressage lors de ces Jeux Olympiques, sort de piste avec une note de 70.410%, soit une 28ème place. Ce n’est qu’à la toute fin de l’épreuve, et le passage des derniers couples, que sa qualification pour le Grand Prix Spécial s’est confirmée. Rendez-vous le mardi 7 aout.

Concours complet : La France 8eL'équipe de France termine 8e au classement général du concours complet remporté par les Allemands, qui conservent leur titre acquis en 2008, mardi 31 juillet 2012. En individuel, Nicolas Touzaint se classe 17e, Lionel Guyon est 24e, et Aurélien Kahn finit 45e. Donatien Schauly a abandonné ainsi que Denis Mesples.

Concours complet - Cross : Lundi 30 juillet 2012, l'équipe de France est 7e au classement provisoire. Le cross a livré son verdict. Le meilleur Français Donatien Schauly est 18e en individuel, Nicolas Touzaint 27e, Lionel Guyon 38e, Aurélien Kahn38e, et Denis Mesples 51e.

Concours complet - Dressage : Entrée en douceur A l'issue des deux jours de dressage, qui avaient lieu samedi 28 et dimanche 29 juillet 2012, la France se classe au 9e rang du classement provisoire. Le meilleur Français est Donatien Schauly, 20e avec Ocarina du Chanois *Mili JO, Nicolas Touzaint est 27e avec Hildago de l'Ile JO , Lionel Guyon est 38e avec Nemetis le Lalou JO, Aurélien Kahn est 54e avec Cadiz JO et Denis Mesples est 66e avec Oregon de la Vigne JO.



CSIO5* d’Hickstead : De l’argent pour la France
Les bonnes performances s'accumulent pour l’équipe de France de jumping. Une première place à Aix-La-Chapelle en Allemagne, puis le bronze à Falsterbo en Suède, voilà désormais les cavaliers Français 2e de la Coupe des nations à Hickstead en Grande-Bretagne. Vendredi 20 juillet 2012, Eugénie Angot, Kevin Staut, Aymeric de Ponnat et Pénélope Leprévost ont terminé à quelques encablures de l’Irlande. Un succès qui permet aux Tricolores de prendre la 2e place du classement général et d’assurer son maintien en top ligue pour 2013. A noter, par ailleurs, la belle prestation de Patrice Delaveau lors du Grand Prix du CSI de Chantilly, dimanche 22 juillet 2012. Le cavalier s’offre l’argent, devancé par l’Anglais Nick Skelton.

CSIO de Falsterbo : Un podium encourageant et deux Marseillaises
Après la victoire de prestige décrochée à Aix-la-Chapelle (Allemagne), la semaine passée, l'équipe de France de jumping (Jérôme Hurel sur Ohm de Ponthual, Aymeric de Ponnat sur Armitages Boy, Marc Dilasser sur Obiwan de Pilière, et Pénélope Leprévost sur Topinambour) a décroché la médaille de bronze lors de la Coupe des nations du CSIO de Falsterbo (Suède), vendredi 13 juillet 2012. Par ailleurs, la Marseillaise a également retenti 2 fois le jour de la fête nationale grâce à Pénélope Leprévost, victorieuse dans la 150 sur Nice Stéphanie, et Olivier Robert qui s'octroie le derby 150 sur Belle Rock.

CSIO 5* : De l’or pour la France
Aix-la-Chapelle (Allemagne), accueillait, vendredi 6 juillet 2012, la Coupe des Nations. L’équipe de France de saut d’obstacles composée de Pénélope Leprévost, de Roger-Yves Bost, d’Olivier Guillon et d’Eugénie Angot a marqué son territoire. Les cavaliers Français remportent le CSIO 5* devant l’Allemagne et l’Irlande. A noter également la victoire de Roger-Yves Bost qui remporte le prix Cellagon, un concours à difficultés progressives. Signalons par ailleurs la malencontreuse blessure d'Orient Express HDC, monture de Patrice Delaveau, qui, par conséquent, ne pourra pas participer aux Jeux Olympiques et sera remplacé par Olivier Guillon sur Lord de Theize.

Equitation : Une semaine après avoir contribué au premier podium de l’équipe de France de saut d’obstacles en Coupe des Nations, à Rotterdam, Kevin Staut s'offre la 6ème étape du Grand Prix Global Champions Tour à Monaco, lundi 2 juillet 2012. Le cavalier a effectué iun parcours parfait marqué par un triple sans faute.

Rotterdam : 1er podium pour la France
En se classant 3e de la Coupe des nations de saut d'obstacles de Rotterdam, la France a signé, vendredi 22 juin 2012, son premier podium de la saison. Une place qui permet aux cavaliers tricolores de remonter au classement général et de sortir de la zone de relégation. A signaler également la performance de Nicolas Touzain, vainqueur dimanche 24 juin du Grand National FFE de Vittel. L'Angevin, champion olympique par équipes à Athènes, signe là un nouveau succès après celui de Tartas, dans les Landes, en mars dernier. Tous les Bleus seront attentifs mardi 26 à la conférence de presse que donnera la FFE pour dévoiler les sélectionnés pour Londres.

Equitation : Marc Dilasser, sur Obiwan de Pilière, a pris dimanche 27 mai 2012, la 3e place du Grand Prix de Rome. Crédité d'un double sans-faute, le Français termine derrière les Allemands Ludger Beerbaum, quadruple champion olympique, et Christian Ahlmann.

Des résultats mitigés
Fontainebleau accueillait le CICO 3* du 23 au 25 mars 2012. La France se classe troisième par équipes et Eric Vigeanel, sur Kalin du Burgo, réalise la meilleure performance française avec une 9ème place au concours complet. La semaine précédente, les Les cavaliers français n’avaient pas dominé le Saut Hermès, qui se déroulait au Grand Palais (16-18 mars 2012). Michel Robert, sur Catapulte, s’était tout de même octroyé le Prix GL events et Pénélope Leprévost s'était classée à la 4ème place du Prix Pierre Jonquères d’Oriola sur Maestro de la Loge.

Crédit Photo : FFE

CDI 3* dressage : Jessica Michel décroche un quota olympique pour la France
Jessica Michel peut avoir le sourire. A l’issue du Spring Tour de dressage, qui avait lieu à Vidauban, dans le Var, vendredi 2 mars 2012, la Française, sur « Riwera de Hus », a gagné la reprise libre en musique, et par la même le fameux sésame olympique. La cavalière pointe à la 9ème place qualificative individuelle, les dix premiers décrochant le quota pour les Jeux Olympiques. La France sera ainsi présente dans les trois disciplines équestres à Londres (concours complet, dressage et saut d’obstacles).

Crédit Photo : FFE

CSIW5* de Göteborg : Kevin Staut continue sur sa lancée
Après son succès début février à Bordeaux, Kevin Staut, sur sa monture "Le Prestige St Lois de Hus" s’octroie la 3ème place du Grand Prix Coupe du monde de saut d’obstacles qui se déroulait à Göteborg (Suède), dimanche 26 février 2012. La victoire revient à l’Allemand Marco Kutscher. Le cavalier français réalise une belle opération puisqu’il s’empare du classement provisoire de la Coupe du monde devant le Suédois Rolf-Göran Bengtsson et l’Irlandais Denis Lynch.

CM de Bordeaux : Kévin Staut en impose
Bordeaux accueillait le Grand Prix Coupe du monde, les 4 et 5 février. Kevin Staut a démontré qu’il était l’homme en forme du moment, puisqu’il a remporté l’épreuve au barrage, sur Silvana HDC, samedi 4 février. Ce résultat lui permet d’accéder à la deuxième place du classement général provisoire de la Coupe du monde. Par ailleurs, la cavalière Normande Pénélope Leprevost, sur sa monture Maestro de la Loge, s’est classée deuxième du Grand Prix Land Rover le lendemain.

CSIW5* de Zurich : Delaveau reste dans le coup
Patrice Delaveau s’est illustré, dimanche 29 janvier, au cours du Grand Prix Coupe du monde 5*de Zurich (Suisse), en se classant deuxième du concours de saut d’obstacle. Le cavalier français, sur Ornella Mail HDC, s’incline de peu (au chrono) face à l’Allemand Marco Kutscher. Simon Delestre, sur Napoli du Ry, termine à la 4ème place, Kevin Staut (Silvana HDC) est 17ème, suivi par Jérôme Hurel (Ohm de Ponthual). Après 10 étapes, Patrice Delaveau est deuxième au classement général avec 60 points.

De l'or pour Bost Roger-Yves Bost débute l’année au grand galop. Le cavalier français a remporté le Grand Prix du CSI 5* de Bâle, en Suisse, avec sa nouvelle monture Castle Forbes Myrtille Paulois, dimanche 15 janvier 2012.

CSI 5* de Malines : Staut sans trembler
La ville de Malines, en Belgique, accueillait la 8ème étape de la Coupe du monde de saut d’obstacles du 26 au 30 décembre 2011. A cette occasion, Kévin Staut sur sa jument Silvana HDC décroche la deuxième place, après avoir effectué un barrage sans faute et très rapide. Le cavalier français occupe ainsi le 3ème rang du classement provisoire de la Coupe du Monde. C’est le Belge Grégory Wathelet, sur Copin van de Broy qui remporte l’épreuve.

CM du CHI-W : Patrice Delaveau retrouve des couleurs
Patrice Delaveau, sur Orient Express, a pris la 3ème place de la 6ème étape de la Coupe du monde en salle de saut d’obstacles, à Genève (Suisse), dimanche 11 décembre 2011. Ce podium lui permet de grimper au 5ème rang du classement provisoire du circuit mondial. Michel Robert, sur Kellemoi de Pepita, et Kevin Staut, sur Silvana, finissent respectivement 7e et 8e.

Grand Prix du Gucci Masters : Leprévost, tout sourire
Dans le cadre du Salon du Cheval de Paris, Villepinte accueillait le Grand Prix du Gucci Masters de saut d’obstacles, les 3 et 4 décembre 2011. Pénélope Leprévost s’offre sa première victoire dans un concours cinq étoiles, sur son étalon Mylord Carthago. Deux autres Français se classent dans les 10 premiers : Kevin Staut (7ème) et Olivier Guillon (9ème). L’épreuve de vitesse a également sourit aux cavaliers Tricolores puisque Philippe Rozier, sur Ideal de Roy, s’impose devant son compatriote Julien Epaillard, sur Mister Davier. Simon Delestre avait par ailleurs terminé troisième d’une formule originale faisant s’affronter cavalières et cavaliers.

Equitation :Roger-Yves Bost termine l’année au grand galop. Le cavalier français a décroché la victoire en finale du Global Champions Tour, le principal circuit individuel de saut d’obstacles (27 novembre 2011). Il l’a emporté en barrages, sur son étalon Idéal de la Loge, au terme d’un CSI 5* organisé à Abu Dhabi.

Grand Prix de Liège : Delaveau prend l’Orient Express
Grâce à un parcours parfait lors du barrage, Patrice Delaveau a remporté le Grand Prix du jumping international de Liège (CSI 4 étoiles), en Belgique, dimanche 6 novembre 2011. Le Français, sur son cheval, Orient Express, devance sa compatriote Eugénie Angot, sur Old Chape, et la Suissesse Janika Sprunger, sur Palloubet d’Halong.

CCI**** Pau : pas de médaille mais une qualification olympique
Pau accueillait la 5ème et dernière étape du circuit quatre étoiles, du 13 au 16 octobre 2011. Nicolas Touzaint réalise une belle prestation en se classant cinquième. Surtout, le Français qualifie son cheval de tête, Hidalgo de l’Ile, pour les Jeux Olympiques de Londres, après avoir déjà obtenu un ticket pour Neptune de Sartène lors des championnats d’Europe par équipes le 28 août 2011 à Lühmulen (Allemagne). Le deuxième Français engagé, Jean Taulère, se hisse à la 14ème place avec Matelot du grand Val. C’est l’Anglais William Fox-Pitt, avec Oslo, qui remporte le concours complet international de Pau.

Saut d’obstacles - CE : De l’argent en équipe
A l’issue d’une finale à suspense, la France décroche la médaille d’argent par équipe au championnat d’Europe de saut d’obstacles, qui se déroulait à Madrid du 14 au 18 septembre 2011. Pénélope Leprevost (Mylord Carthago HN), Michel Robert (Kellemoi de Pépita) et Kevin Staut (Silvana de Hus) réalisent un parcours sans faute. L’Allemagne est sacrée championne d’Europe. Dans la finale individuelle, qui se disputait dimanche 18 septembre, la meilleure française, Pénélope Leprevost, se classe 7ème. La Normande termine à moins de 4 points du titre, remporté par le suédois Ralf Goran Bengtsson. Derrière, Michel Robert est 13ème, Kevin Staut 14ème et Olivier Guillon, 19ème.

L'équipe de France de concours complet à Londres !
L'équipe de France de concours complet s'est qualifiée pour les Jeux Olympiques Londres ! Deuxième de la compétition par équipes des Championnats d'Europe tenus du 25 au 28 août 2011 à Luhmülen (Allemagne), à l'issue de l'épreuve de saut d'obstacles dimanche, les Français (151,10 points), terminent derrière l'Allemagne (124,30 pts) et devant l'Angleterre (154,60 pts), toutes deux déjà qualifiées pour Londres, de même que la Belgique. Cinquième à l'issue des deux journées de dressage, la France s'était hissée au troisième rang à l'issue du cross. La dernière journée a vu Donatien Chauly, sur Ocarina du Chanois, réaliser un sans-faute qui lui permettait de terminer 6e au classement général individuel. Il fut imité par Nicolas Touzaint (Neptune de Sartène) dont la huitième place individuelle assurait à la France la deuxième marche du podium et le billet pour Londres. Stanislas de Zuchowicz (Quirinal de la Bastide) avait pour sa part pris la 17ème place.Par ailleurs, samedi 27 août 2011 à Conty (80), Stéphane Chouzenoux est devenu vice-champion du monde d'attelage en paire en réalisant un sans faute sur le test de maniabilité. L'équipe de France prend la médaille de bronze. A l'issue du CHIO de Rotterdam, vendredi 26 août 2011, la France termine 3ème de la Coupe des Nations et 5ème au classement final. En réalisant deux sans faute, Olivier Guillon (Lord de Théizé) a bien contribué à un bilan également renforcé par un sans faute en 2ème manche de Kevin Staut (Silvana de Hus).

Podiums irlandais pour Robert et Leprevost. La France, 3ème Nation
Michel Robert, sur Kellemoi de Pépita, et Pénélope Leprevost, sur Mylord Carthago*HN, sont montés sur les deux et troisième place du podium du Grand Prix Longines de Dublin, CSIO5*, dimanche 7 août 2011, derrière l'Américaine Lauren Hough. Par ailleurs troisièmes par Nations, Pénélope Leprevost, Patrice Delaveau, Roger-Yves Bost et Michel Robert terminent ex-aequo avec la Belgique, derrière la Grande-Bretagne et l'Irlande.

Touzaint premier et cinquième à Saumur
L’une des particularités de l’équitation est qu’un même cavalier peut parfois concourir deux fois dans le même concours, avec une autre monture.
C’est ce qu’a fait Nicolas Touzaint qui s'est imposé dimanche 24 juillet 2011 lors du concours complet de Saumur sur Hildago de L'Ile, et qui a également terminé cinquième sur Neptune de Sartene.


Equitation : Pierre Jonquères d'Oriola s'éteint, Staut près de l'exploit à Aix la Chapelle
Pierre Jonquères d'Oriola, double champion olympique de saut d'obstacles, en 1952 et 1964 (année où il avait rapporté la seule médaille d'or de la délégation française à l'occasion de la dernière journée) s'est éteint mardi 17 juillet 2011 à son domicile de Corneilla-del-Vercol (Pyrénées-Orientales) à l'âge de 91 ans. Cavalier français le plus titré aux Jeux Olympiques, champion du monde en 1966, il avait également obtenu deux médailles d'argent olympiques par équipe en 1964 et 1968.
Successeur du grand champion, Kevin Staut a terminé deuxième du Grand Prix d'Aix-la-Chapelle ce dimanche 16 juillet 2011. Cavalier le plus rapide sur les deux parcours avec Silvana de Hus, le Français commet une faute fatale, qui permet à l'Allemande Janne-Friederike Meyer de s'imposer à domicile grâce à un double sans-faute. Olivier Guillon, sur Lord de Theize, termine à la 13e place. Marcel Rozier reste l'unique vainqueur français de ce Grand Prix... c'était en 1971.

Les Bleus deuxièmes à Falsterbo
L’équipe de France a terminé deuxième de la quatrième étape de la Coupe des nations, vendredi 8 juillet à Falsterbo (Suède). Ex aequo avec la Suède, les Bleus montent sur le podium derrière les Allemands (Kutscher, Voss, Nager et Beerbaum). Les quatre cavaliers français (Leprévost, Delestre, Staut et Robert) ont effectué une 1ère manche compliquée, mais se sont rattrapés sur la seconde en effectuant un parcours sans faute. Leur 2ème place leur a permis d’obtenir 7 points d’importance. Rendez-vous maintenant, du 8 au 17 juillet 2011, lors du concours prestigieux d’Aix-la-Chapelle.

Pénélope Leprévost

Leprévost et Epaillard en argent à La Baule
La cavalière Française Pénélope Leprévost termine 2ème du Grand Prix CSIO***** de La Baule dimanche 15 mai sur Mylord Carthago avec laquelle elle avait terminé 2ème lors des championnats du monde par équipe l’année dernière (avec Kévin Staut, Olivier Guillon et Patrice Delaveau). Pénélope termine 23 centièmes de seconde derrière le champion olympique canadien Eric Lamaze, ce qui a nécessité une longue délibération de la part des membres du jury. Avec cette victoire le Canadien se rapproche de la première place au classement général détenue actuellement par le champion d’Europe français Kévin Staut.
La veille, qu’en derby, Julien Epaillard avait de nouveau terminé deuxième, pour la troisième fois dans cette épreuve, derrière le britannique Funnel.
Vendredi 13, en saut, la France avait pris la 7ème place d’une étape de Coupe des Nations dominée par l’Irlande. Leprévost, Delestre, Robert et Staut n’ont donc pas pu renouveler la performance de l’an dernier et conserver leur titre. Numéro mondial, Kevin Staut a été éliminé en première manche après deux refus de sa jument Silvana, avant d’abandonner durant la seconde manche. Si Michel Robert avait hérité de 8 points de pénalité en première manche, cette dernière avait pourtant vu Simon Delestre faire un sans-faute et Pénélope Leprévost ne prendre qu’un point. En seconde manche, les Français faiblissaient cependant, prenant 13 points avant l’abandon de Kevin Staut. Déjà qualifiée pour les Jeux olympiques 2012, l’équipe de France prépare les championnats d’Europe qui se dérouleront du 13 au 19 septembre à Madrid.

Kévin Staut 6e de la finale de Leipzig
Le N°1 mondial français du saut d’obstacles Kévin Staut, s’est classé 6e de la finale de la Coupe du Monde 2010-2011 disputée à Leipzig (Allemagne). Après une faute en première manche, en selle sur sa jument grise Silvana de Hus, le cavalier bleu a réalisé le parcours parfait dans l’acte 2 qui lui a permis de remonter au classement. Simon Delestre, l’autre français qualifié pour cette finale, a réalisé le parcours inverse : sans-faute en première manche et 12 points de pénalité récoltés dans la seconde. Il finit 16e. C’est l’Allemand Christian Ahlmann qui remporte cette finale avec Taloubet Z, devant le Canadian Eric Lamaze et le Néerlandais Jeroen Dubbledam.

Kévin Staut et Sylvana sous la grande verrière...

Kévin Staut 4e au Grand Palais avant la finale de Leipzig
Le Grand Prix du « Saut Hermès » (CSI*****) disputé dimanche 17 avril au Grand Palais à Paris a accouché d’un résultat inédit : deux vainqueurs ex-aequo, l’Allemand Chistian Ahlmann avec Taloubet et le Belge Rik Hemeryck en selle sur Quarco de Kerembars, qui ont signé un chrono identique de 40:71 lors de leurs sans-faute en barrages. Le N°1 mondial français Kevin Staut avec Silvana de Hus a lui aussi disputé le barrage et réalisé le sans-faute, mais en se montrant un peu moins rapide (43:37) ce qui lui vaut de se classer 4e. Un résultat prometteur pour Staut, qui a choisi de ne pas prendre trop de risques avec sa jument lors de ce barrage, le « couple » se réservant pour la finale de la Coupe du Monde, à partir du 27 avril à Leipzig. Par ailleurs, Donatien Schauly a conservé son titre de champion de France de concours complet, lors du « Master pro CCE » de Pompadour en s’imposant en selle sur Ocarina du Chanois, au terme des trois journées de concours, le 17 avril. Il devance Maxime Livio (Jaipur) et Aurélien Kahn (Lord de Lignière), alors que Nicolas Touzaint, quatre fois titré au niveau national, termine 4e devant Jean Teulère, pour sa part couronné 3 fois.

Delestre rejoint Staut en finale..
Depuis longtemps qualifié pour la finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles à Leipzig (Allemagne) du 27 avril au 1er mai, en vertu de sa 1ère place au classement de la saison 2010-2011 (il est également le N°1 mondial du classement FIE) , Kévin Staut a été rejoint par Simon Delestre. Dimanche 27 mars à S’Hertogenbosch (Pays-Bas), Delestre, en selle sur Couletto a en effet réalisé le sans-faute en barrage, s’est classé 5e de cette ultime compétition de la Coupe du monde “FIE Rolex” et a donc assuré une 10e place au classement général qui lui permet d’aller défendre ses chances en finale.

Michel Robert

Un doublé inédit
A 62 ans, Michel Robert signe lors du Grand Prix de Vigo (Espagne), une victoire de toute beauté pour l'équitation française qui réalise le doublé, Kevin Staut montant sur la deuxième marche. Michel Robert, 5 fois champion de France et double médaillé olympique, a connu ses premiers Jeux Olympiques à Munich en 1972, il possède l'un des plus beaux palmarès de l'équitation française. De son côté, avec ce troisième podium hivernal, Kevin Staut conforte sa première place au classement général.

Kévin Staut avec Le Prestige (photo : FFE)

Kévin Staut enchaîne
N°1 mondial (classement FEI et Coupe du monde 2010-2011), Kevin Staut continue à briller sur tous les parcours du monde, et quelque soit sa monture. Le 12 décembre, en selle sur Sylvana de Hus, il remportait à Genève le premier Grand Prix 5 étoiles de sa carrière. Une semaine plus tard, avec cette fois Le Prestige il monte sur le podium du CSIW disputé à l'Olympia de Londres. Des 16 cavaliers auteurs de deux sans faute qualifiés pour le barrage, le plus rapide a été le britannique Michael Whitaker (35.72), devant l'Irlandais Billy Twomay (35.74) et Kévin Staut (36.26)... un centième de seconde devant un autre Whitaker : John, frère de Michael. Le parcours de Staut cette saison est d'une incroyable régularité qui se traduit par sa position de N°1 des classements planétaires « J’ai beaucoup de chance. J'ai un super propriétaire et quelques bons sponsors. J’ai trois chevaux de Grand Prix et beaucoup de chevaux de 8 et 9 ans. C'est une chance et je profite de chaque concours.», explique-t-il sur le site de la FFE.

Kevin Staut avec Silvana de Hus

Le premier 5 étoiles de Kevin Staut
C’est la saison de tous les bonheurs pour le N°1 mondial du saut d’obstacles, Kevin Staut. Vice-champion du monde par équipes aux Jeux équestres mondiaux de Lexington (USA) le 6 octobre dernier, leader de la Coupe du monde à travers une régularité exceptionnelle dans tous les concours qu’il a enchaînés depuis lors, le cavalier francilien a franchi une étape supplémentaire dans le Grand Prix 5 étoiles de Genève qu’il a remporté le 12 décembre à l’issue d’un barrage mettant aux prises 8 concurrents où il s’est montré le plus rapide, en selle sur Silvana de Hus. C’est sa première victoire à ce niveau, la première aussi « en salle » depuis Michel Robert en 2007. A Genève, Staut prend le meilleur sur trois cavaliers qui représentent la crème du saut d’obstacles mondial : le Canadien Eric Lamaze, le Suédois Ralf-Göran Bengtsson et l’Allemande Meredith Michaels-Beerbaum. Son statut de N°1 du classement de la fédération internationale (FEI) et de la Coupe du Monde 2010-2011 s’en trouve conforté.

Au tour de Simon Delestre
Le “Gucci Master” a réuni, au Parc des Expositions Paris Nord de Villepinte, les meilleurs cavaliers mondiaux en saut d’obstacles, les 4 et 5 décembre pour un CSI 5 étoiles. Simon Delestre 29 ans, a realisé une superbe performance dans la Grand Prix, en selle sur Napoli du Ry en se classant 3e après barrage, auteur d’un zéro faute, devancé au temps par les Allemands Kutcher et Ahlmann. Philippe Rozier et Pénélope Leprévost ont également attaint les barrages pour se classer 7e et 11e.
Par ailleurs, Pénélope Leprévost a terminé 2e du Masters “Gucci by Gucci” disputé le 4 décembre et qui réunissant les 10 meilleurs cavaliers et les 10 meilleurs cavalières mondiaux. Elle s’est du coup classée meilleure femme de la competition.

Patrice Delaveau

Un jour sans pour Kévin Staut
Après 5 étapes sur 13 dans la coupe du monde de saut d’obstacles 2010-2011, Kévin Staut est en tête du classement. A Stuttgart, dimanche 21 novembre, Le Français, qui avait juste là atteint à chaque fois les barrages et n’avait jamais quitté le « top 10 », a connu un jour sans en selle sur Le Prestige Saint Lois, en se classant 30e et en ne disputant pas les barrages que seul Patrice Delaveau a atteint avec Katchina mail. Il s’est classé 12e. Prochaine étape à Genève le 12 décembre. La finale avec les 18 premiers du classement aura lieu à Leipzig fin avril 2011.

Kévin Staut en tête de la Coupe du monde
Kévin Staut, N°1 mondial au classement saut d’obstacles de la FEI (fédération internationale d’équitation) s’empare également de la première place du classement de la Coupe du Monde 2010 Après l’étape de Vérone (Italie) les 6 et 7 novembre. Dans la foulée des Jeux Mondiaux de Lexington et de la magnifique médaille d’argent remportée par équipe le 6 octobre avec Pénélope Leprévost, Olivier Guillon et Patrice Delaveau, Staut a enchaîné d’une semaine sur l’autre quatre épreuves de Coupe du monde (Oslo, Helsinki, Lyon puis Vérone) où il a à chaque fois participé aux barrages, qui regroupent tous les cavaliers auteurs de sans-faute sur les deux manches de la compétition. A Vérone comme à Lyon une semaine plus tôt, toujours en selle sur Le Prestige, Staut a pris la 6e place finale. Sa régularité lui permet de trôner en tête du classement.

Kevin Staut sur tous les fronts
Kevin Staut s’est de nouveau montré le meilleur français en Coupe du Monde en prenant la 6e place du CSIW 5 étoiles de Lyon le 31 octobre (remporté par l’Allemande Meredith Michaels-Beerbaum), en selle sur Le Prestige. Depuis la médaille d’argent de l’équipe de France de saut d’obstacles au Jeux Mondiaux de Lexington (Etats-Unis), dont il fut un des grands artisans, Staut s’aligne sans relâche dans toutes les épreuves de Coupe du monde. Ainsi, sur trois compétitions consécutives (Oslo le 17 octobre, Helsinki une semaine plus tard, puis Lyon) il a à chaque fois atteint les barrages, synonymes de sans-faute, et occupe aujourd’hui le 2e rang du classement de la Coupe du Monde derrière l’Allemand Chrstian Ahlmann. On le reverra la semaine prochaine à Vérone…

Julien Epaillard

Epaillard 4e à Helsinki
Julien Epaillard, en selle sur Mister Davier, s’est montré le meilleur cavalier français lors de la 2e étape de la Coupe du monde de saut d’obstacles, le CSIW disputé à Helsinki (Finlande) le 23 octobre. Auteur de deux sans-faute, il s’est qualifié pour le barrage, tout comme Kévin Staut avec Banda de Hus, sa 3e monture en moins d’un moins et trois compétitions (Jeux Equestres mondiaux à Lexington puis Coupe du monde à Oslo). 10 cavaliers ont disputé le barrage remporté par l’Allemand Christian Ahmann. Les deux français ont chacun commis une faute, Epaillard se classant au final 4e et Staut 9e. Au classement provisoire de la Coupe du monde, ce dernier est 6e avec 21 points, Epaillard occupant le 7e rang avec 18 points.

Photo : FFE

Kévin Staut enchaîne, Schauly s'impose...
Le temps de revenir de Lexington, où l’équipe de France a remporté une superbe médaille d’argent et s’est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Londres, et de changer de monture (laissant Silvana de Hus au repos pour se mettre en selle sur Le Prestige), et le N°1 Mondial Kévin Staut, grand artisan du beau résultat des tricolores aux Jeux équestres Mondiaux, a enchaîné sur la première étape de la Coupe du monde en salle (indoor) à Oslo, le 17 octobre. Il s’est classé 4e après barrage, réalisant une série de sans faute, mais se montrant moins rapide lors de cette ultime épreuve entre les six meilleurs que trois cavaliers allemands (Ahlmann, Beerbaum et Nieberg) qui ont fini dans cet ordre devant lui.

Par ailleurs, Donatien Schauly, a remporté avec Ocarina du Chanois le CCI*** de Boekelo aux Pays-Bas. 3e après le dressage, 4e après le cross, le Maréchal Des Logis Schauly a réalisé le sans faute sur le saut d'obstacles pour remporter cette compétition trois étoiles de concours complet où l'équipe de France (avec Jean Teulère/Cavallino, Nicolas Touzaint/Neptune de Sartène, Lionel Guyon/Nemetis de Lalou et Eddy Sans/Karmique) est montée sur la 3e marche du podium.

Olivier Guillon

Des Français moins brillants en individuel
Après leur exploit dans la compétition par équipe (médaille d’argent derrière l’Allemagne, qualification directe pour les Jeux Olympiques de Londres 2012), les cavaliers français ont baissé de ton dans l’épreuve individuelle des Jeux équestres mondiaux, véritables championnats du monde qui se sont déroulés à Lexington (Etats-Unis) du 25 septembre au 10 octobre. Olivier Guillon (Lord de Theize) s’est classé 14e, Kévin Staut (Silvana de Hus) 15e, Pénélope Leprévost (Mylord Carthago) 22e et Patrice Delaveau (Katchina Mail) a abandonné. Tous auteurs de plusieurs fautes sur les deux manches, ils ont laissé le Canadien Lamaze, le Brésilien Pessoa, le Saoudien Al-Sharbatly et le Belge Le Jeune s’expliquer dans la finale « tournante » à quatre, le 10 octobre, et c’est Le Jeune qui l’a emporté.

En concours complet, l’équipe de France (Pascal Leroy, Stanislas de Zuchowicz, Arnaud Boiteau, Donatien Schauly) s’est classé 8e à Lexington. La compétition a été remportée par la Grande-Bretagne, devant le Canada et la Nouvelle-Zélande. 5 places aux Jeux Olympiques de Londres étaient réservées au cinq premiers de l’épreuve. Les Bleus devront donc passer par les championnats d’Europe en 2011 pour gagner le sésame. En individuel, le meilleur d’entre-eux a été Pascal Leroy, qui prend la 20e place en selle sur Minos de Petra. Enfin, pour ce qui est des disciplines qui ne figurent pas au programme des Jeux Olympiques, L’équipe de France d’endurance (Caroline Denayer/Gwellik du Parc, Sarah Chakil/Sakalia, Virginie Atger/Azim du Florivalet et Cécile Miletto Mosti/Easy Fontnoire) a remporté la médaille d’argent, alors que Jean-Philippe Frances s’est classé 4e en individuel, en selle sur Hanaba du Bois

Photo FFE/PSV

La France médaille d'argent en saut d'obstacles
En prenant la médaille d'argent du concours de saut d'obstacles par équipe (derrière l'Allemagne) des Jeux équestres Mondiaux de Lexington (Etats-Unis), mercredi 6 octobre, l'équipe de France se qualifie directement pour les Jeux Olympiques de Londres, après avoir manqué ceux de Pékin en 2008. Un grand bonheur pour quatre cavaliers qui ont brillé sur le parcours installé dans la capitale équestre du Kentucky : Juste une faute pour Pénélope Leprévost (Mylord Carthago) et Patrice Delaveau (Katchina Mail), puis deux parcours parfaits, sans la moindre erreur, pour Olivier Guillon (Lord de Theize) et le N°1 mondial Kévin Staut (Silvana de Hus), qui avait la veille mis son équipe sur les bons rails pour la finale. C'est le premier podium mondial pour la France en CSO depuis 2003. Les vestes bleues ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin : ils sont tous en course pour les médailles individuelles et seront de nouveau en action les 8 et 9 octobre.

  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz