les réactions des athlètes.">

Boxe : soirée cauchemardesque...

Partagez

Soirée cauchemardesque... C'est le sentiment que l'on retiendra de cette soirée du mardi 7 août 2012 ! Nordine Oubaali (-52kg) et Alexis Vastine (-69kg) sont éliminés du tournoi olympique en 1/4 de finale, à un match de la médaille. Battus respectivement par l'Irlandais Michael Conlan (22-18) et l'Ukrainien Taras Shelestyuk (18-18 / victoire par décision arbitrale), les Bleus ont pourtant tout donner pendant leur match. Agressifs, déterminés, Nordine et Alexis semblaient plus forts que leurs adversaires, mais les arbitres en ont jugé autrement. Les Tricolores échouent au pieds du podium, et ce malgré les réclamations déposées... L'histoire s'est répétée...

Vastine et Oubaali au rendez-vous Le Normand Alexis Vastine (-69kg) continue son parcours olympique. Il a dominé le Mongole contre le Mongol Tuvshinbat Byamba, vendredi 3 août 2012. Avec courage et conviction, le médaillé de bronze de Pékin a gagné d'une courte victoire 13-12. Le voici désormais en 1/4 de finale où il sera opposé au champion du monde en titre, l'Ukrainien Taras Shelestyuk. Nordine Oubaali disputera lui aussi les 1/4 de de finale du tournoi olympique des - 52kg. Le Français a battu l'Américain Raushee Warren sur un score de 19 à 18 (6-9, 7-5, 6-4).

Tony Yoka passe à côté ! Son adversaire était largement prenable. Et pourtant, Tony Yoka (+91 kg) n'a pas réussi à se défaire du Canadien Simon Kean en 1/8 de finale, vendredi 1 août 2012. Le super-lourds Français s'incline dès son premier tour dans un match très tendu. L'égalité du score final (16-16) a contraint les juges à une faire un nouveau calcul de la scoring-machine. Malheureusement, c'est le boxeur Canadien jugé le plus agressif qui est déclaré vainqueur.

Beccu, out ! Pour son entrée en lice au tournoi de boxe, en 1/16e de finale des poids mi-mouche (49 kg), le Français Jérémy Beccu s'est incliné d'un petit point 17 à 18 devant le Kazakh Birzhan Zhakypov, mardi 31 juillet 2012.

Belle entrée en matière de Nordine Oubaali Cela fait plaisir à voir! Le boxeur Nordine Oubaali (-52kg) n'a pas traîné sur le ring balayant l'Afghan Ajmal Faisal (22-9) en 1/16e de finale, lundi 30 juillet 2012. Le parcours continu !

Vastine ok, Azzedine KO ! Médaillé de bronze à Pékin, Alexis Vastine veut faire mieux aux JO de Londres 2012. Opposé, dimanche 29 juillet 2012, à l'Allemand Patrick Wojcicki, en 16èmes de finale de la catégorie des 69 kg (poids mi-moyen), le Normand a plutôt fait bonne impression pour son premier combat, sortant vainqueur aux points (16-12). Le deuxième Tricolore engagé, Rachid Azzedine (60 kg - poids léger), n'a pas eu la même réussite, s'inclinant 21 à 20 contre l'Américain José Ramirez.


Boxe : Beccu et Yoka percutants !
Ce week-end (9-10 juin) avait lieu le dernier tournoi internationale avant l'échéance olympique pour les boxeurs français qualifiés aux Jeux. Jérémy Beccu (-49kg) et Tony Yoka (+91kg) se sont imposés, respectivement face aux Marocains Abdel Ali Daraa (25-14) et Mohamed Arjaoui (7-5). Dans le même temps Nordine Oubaali (-52kg) et Rachid Azzedine (-60kg) se sont inclinés. Alexis Vastine, en délicatesse avec son coude, n'a pas pris part à l'épreuve.

Pas de boxeuse qualifiée aux championnats du monde
Elles étaient espérées, mais aucune Française n'a réussi à décrocher le quota olympique lors des championnats du monde amateurs de boxe féminine, tenus à Qinhuangdao (Chine), du 9 au 20 mai. Estelle Mosselly (-60kg), éliminée en quarts, tout comme Malika Gonthier-Silva (-69 kg), Lydia Boussadia (-48 kg) et Maïva Hamadouche (-57 kg). Sarah Ouhramoune (-51kg), très attendue, s'incline en huitièmes de finale, tout comme Delphine Mancini , Erika Guerrier (75 kg) ou Sabrina Delarue (81 kg). Laetitia Chevalier n'est pas parvenue à franchir les seizièmes de finale en -64 kg. Seules trois catégories sont olympiques, -60kg, -51 kg et -75 kg. Il ne reste pus de compétition qualificative. Dernier espoir désormais, une potentielle wild-card attribuée par la Fédération internationale de boxe... à suivre.

Tournoi : Triplé doré
Du 2 au 5 mai 2012, la capitale serbe accueillait le tournoi international de boxe auquel 7 français participaient. Nos 2 qualifiés olympiques Rachid Azzedine (60kg) et Alexis Vastine (69kg), ainsi qu’Aboulaye Diane (91kg), ont fait retentir la Marseillaise, samedi 5 mai 2012, en battant respectivement aux points l’Australien Luke Jackson (10-4) et les Russes Saydkhhusey Musalipov (9-6) et Shugabudin Aliev (10-8). Dernières actus

Boxe – TQO : les Français au rendez-vous
La délégation des boxeurs français qualifiés pour Londres s'est un peu plus agrandie ce weekend du 20 avril à Trabzon (Turquie), lors du tournoi de qualification olympique. En remportant chacun leur demi-finale, Nordine Oubaali (-52 kg) et Tony Yoka (+91 kg), médaillé d'or des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Singapour 2010, ont obtenu le précieux sésame. Oubaali ne s'est pas arrêté en si bon chemin et a même remporté sa finale et accroché l'or à son cou. Coup dur par contre pour Chabane Fehim, défait en finale des -64 kg et qui échoue de peu dans sa course qualificative aux Jeux. A noter aussi la belle prestation d'ensemble des boxeuses françaises lors de la Minoan Cup, samedi à Heraklion (Crète). Encourageant avant le Mondial, qui se déroulera du 10 au 19 mai à Qinhuangdao (Chine) et qui sera décisif pour la qualification aux Jeux.

Tournoi international de Biélorussie : Les Bleus, puissance 5 !
L’équipe de France de boxe amateur a brillé lors de son déplacement à Minsk, les 2 et 3 décembre 2011. Georges Ory (49kg), Nordine Oubaali (52kg), Souleymane Cissokho (64kg), Adriani Vastine (75kg) et Alexandre Titov (81kg) ont fait retentir la marseillaise. Nordine Ait Ihya (56kg) a eu moins de chance puisqu’il s’incline en finale face à David Michelus (POL). Par ailleurs, vendredi 2 décembre 2011, Anne-sophie Mathis, 34 ans, s’est emparée de la couronne mondiale des poids welters de l’International Boxing Association. La boxeuse dombasloise inflige un KO à l’Américaine Holly Holm après 1’38s dans le 7ème round.

Boxe (F) : Sarah Ourahmoune ne regrettera pas son court séjour à Londres. Invitée à disputer le tournoi « test event », la Française a atteint la finale en moins de 51 kg, où elle a été dominée 18-8 par la Russe Gladkova.

IBF – Super-légers : La reine Lamare
A 36 ans, rien n’arrête Myriam Lamare. Samedi 5 novembre 2011, dans le Palais des Sports de Toulon, la boxeuse professionnelle, qui compte 20 victoires, dont 10 avant la limite et 3 défaites, a conquis la première ceinture IBF de l’histoire des super-légers tricolores en battant aux points (99-91, 98-92, 96-94) l’Américaine Chevelle Hallback (40 ans, 28 succès dont 11 KO). C’est la deuxième ceinture mondiale pour Myriam Lamare, puisque la Française a conservé son titre WBF en septembre, face à la Colombienne Lely Luz Florez. Dans cette même soirée, le Toulonnais Jérémy Parodi (24 ans; 32 victoires, dont 9 avant la limite, 1 nul, 1 défaite) s’est emparé de la ceinture des poids super-coq IBF-Internationale en battant unanimement aux points le Vénézuélien José Luis Graterol.

CE : Ourahmoune en argent
Championne du monde en 48kg en 2008, Sarah Ourahmoune a décidé de monter de catégorie pour espérer disputer les Jeux Olympiques. En effet, pour la première fois de son histoire, la boxe féminine est intégrée au programme olympique. Ce choix s’avère judicieux pour la Française de 29 ans qui est devenue vice-championne d’Europe 51kg, ce samedi 22 octobre 2011 à Rotterdam (Pays-Bas). La boxeuse du Boxing Beats Aubervilliers, élève à Sciences Po, s’incline en finale face l’Anglaise Nicola Adams (15-8), vice-championne du monde 2010. De bon augure en vue des qualifications pour Londres qui s’effectueront aux Mondiaux en avril 2012 en Chine.

CE : Ourahmoune en demi-finale
Les 8èmes championnats d’Europe de boxe amateur féminins se déroulent actuellement à Rotterdam, aux Pays-Bas (16-23 octobre 2011). Cette compétition représente une étape importante dans l’optique des Jeux Olympiques, permettant aux Françaises d’évaluer leurs niveaux par rapport aux étrangères dans les trois catégories olympiques. En effet, pour la première fois de son histoire, la boxe féminine sera présente lors des Jeux Olympiques. Les qualifications pour Londres s’effectueront aux Mondiaux organisés en Chine en avril 2012. Pour l’heure, seule la Française Sarah Ourahmoune (51kg) repartira de Rotterdam avec une médaille. Qualifiée pour les demi-finales, elle y affrontera la Polonaise Karolina Michalczuk, vendredi 21 octobre. Championne du monde 2008 à 48kg, la Tricolore a décidé de changer de catégorie pour espérer traverser la Manche. Défaite en revanche d’Estelle Mossely (60kg) en seizièmes de finale, de Maeva Hamadouche (57kg) en huitièmes, et de Lydia Boussadia (48kg) et Laëtitia Chevalier (64kg) en quarts de finale.

Jérémy Beccu

CM : Bonne nouvelle pour Beccu et Vastine
Les championnats du monde de boxe amateur se terminent finalement sur une note positive pour deux des sept français engagés à Bakou (Azerbaïdjan). En effet, le mi-mouche Jérémy Beccu (49kg) et le welter Alexis Vastine (69kg) participeront aux Jeux Olympiques, malgré leurs défaites en 1/8ème de finale. Il fallait, en effet, que leurs bourreaux respectifs, le Sud-Coréen Jong-Hoon Shin et l’Ukrainien Taras Shelestyuk (futur vainqueur), atteignent le stade de la finale des Mondiaux 2011 pour repêcher les deux Français. Cette qualification, acquise in extremis, permet à Jérémy Beccu et Alexis Vastine d’échapper à l’unique tournoi de sélection olympique, qui aura lieu en avril 2012, en Turquie. Les deux « rescapés » rejoignent Rachid Azzedine (61kg), déjà qualifié pour Londres grâce à la WSB.

CM : Grosse désillusion pour les Bleus
Voilà 20 ans que l’équipe de France de boxe amateur n’avait pas connu un tel désarroi ; depuis le Mondial de 1991 exactement. Les Bleus quittent Bakou (Azerbaïdjan) avec un zéro pointé au tableau des médailles mais surtout sans aucune qualification décrochée pour les Jeux Olympiques de Londres. Lundi 04 octobre, les derniers Tricolores encore en course dans ce championnat (Nordine Oubaali (52kg), Alexis Vastine (69kg), Tony Yoka (+91kg) ont chuté en huitièmes de finale. Le super-lourd français s’incline au deuxième round par K.O face au Cubain Erislandi Savon. Oubaali et Vastine peuvent avoir plus de regrets tant leurs adversaires semblaient prenables. Mais l’Irlandais Conlan et l’Ukrainien Shelestyuk ont anéanti tous les espoirs des Français, défaits aux points 20-17 pour Oubaali et 11-18 pour Vastine. Il ne reste désormais qu’un seul tournoi aux boxeurs pour espérer partir aux Jeux. Ce sera à Istanbul, en avril 2012.

CM : Ils ne sont plus que trois…
Aux championnats du monde de boxe amateur, Nordine Oubaali (52kg), Alexis Vastine (69 kg), et Tony Yoka (+91 kg) continuent leurs route. Ils ont atteint le stade des 8ème de finales. Alexis Vastine et Nordine Oubaali devront impérativement remporter leur prochain combat s’ils veulent décrocher le sésame olympique. Tony Yoka devra pour sa part se hisser jusqu’en demi-finale pour espérer traverser la Manche l'an prochain. Les 16ème de finale furent cependant fatals pour Samir Machrouh (64kg), battu aux points par le Chinois Qing Hu (18-15), pour Michel Tavares (75kg) éliminé 16-10 par le Hongrois Zoltan Harcsa, pour Anthony Bret vaincu de peu par le Kirghize Omurbek Malabekov ((15-14) et pour Ludovic Groguhe défait par l'Algérien Chaouaib Bouloudinat (17-12). La pillule est encore plus dure à avaler pour le mi-mouche de l’équipe de France Jérémy Beccu (49kg). Malgré un beau parcours, Jérémy s'est incliné en huitièmes de finale face au Sud-Coréen Jong Hoon-shin (22-10).

Les championnats du monde de boxe amateur élites se déroulent du 26 septembre au 8 octobre 2011 à Baku (Azerbaïdjan). Un rendez-vous primordial pour l’équipe de France, puisque les premiers quotas olympiques, hors World Series of Boxing, y seront délivrés. Huit athlètes sont engagés dans cette compétition. Le médaillé de bronze des Jeux Olympiques de Pékin et vice-champion d’Europe, Alexis Vastine, représentera la France dans la catégorie des -69kg. Retour sur ses objectifs, son état de forme, la concurrence avec son frère...

Azzedine sera à Londres !
La Fédération internationale de boxe a annoncé la qualification pour les Jeux Olympiques 2012 de Rachid Azzedine. Le poids léger Seine-et-Marnais récolte là les fruits de son beau parcours lors des World series of boxing dont il n’avait raté la qualification pour la finale individuelle qu’en conséquence d’un nul technique décidé par les juges lors de l’affrontement du Paris United face au Kremlin Bears de Moscou. Cette qualification renforce d’autant l’intérêt de la World Series of Boxing, remporté pour sa première édition par le Paris United de Brahim Asloum.

WSB : fin de parcours sans qualification olympique individuelle à Guiyang
Les finales individuelles des World Series of Boxing disputées à Guiyang (CHI), ne permettront pas à nos deux Français engagés de se qualifier directement pour les Jeux Olympiques de Londres 2012.
Vendredi 27 mai, Nordine Oubaali s’incline face au Kazakh Abutalipov en finale des 54 kg. Le Français avait remporté les deux premiers rounds, avant de s’incliner lors des deux suivants. Cette déception peut s’expliquer par un certain manque de compétition, le boxeur de la franchise n’ayant pas boxé depuis quarante et un jours. Nordine Oubaali devra réaliser un parcours sans faute lors des championnats du monde amateurs de Bakou (AZE), du 25 septembre au 8 octobre prochain pour obtenir son billet pour les Jeux olympiques de Londres.

Même sort en finale des 85kg, dans laquelle le Français Ludovic Groguhe s’est incliné aux points (64-69, 65-68, 65-68) face à l’Algérien de la franchise sud-coréenne des Poseidons Pohang, Abdelhafid Benchabla. Là aussi, il s’agit d’une terrible désillusion pour le boxeur tricolore, opéré du tendon de la main droite le 13 avril dernier et qui n’avait pu réellement enfiler les gants que la semaine dernière. Dans la catégorie des 91kg (85 kg n’étant pas une catégorie olympique), Ludovic Groguhe, pourrait en effet être écarté des championnats du Monde de Bakou, qualificatifs pour les Jeux Olympiques au profit de John M’Bumba, champion de France en titre, sous réserve d’un éventuel match de barrage au mois de juillet si le choix n’a pas encore été effectué par l’encadrement de l’équipe de France.

Jérémy Beccu en bleu à gauche

Résultats mitigés au Tournoi des Nations
Entraînés par Jean Savarino, la partie du collectif France qui n'était pas engagé dans les World Series of Boxing a connu quelques difficultés dans les rencontres de ce week-end, à l'instar du champion de France des 60kg, Souleymane Cissokho qui a connu une vive désillusion en voyant son combat de demi-finales arrêté dès le premier round sur décision de l’arbitre après avoir été envoyé au sol. Samedi, à l'issue de la deuxième soirée de ce tournoi qui les opposait aux Brésiliens et aux Biélorusses, les Bleus se sont cependant repris. Beccu, Chabane et M'Bumba ont ainsi gagné leur ticket pour l'Euro (12-19 juin).

photo : WSB

Le vendredi, Astana mène 3-2, Rachid Azzedine en poids légers et Tony Yoka en poids lourds permettant à Paris de se maintenir dans le match. Le samedi, c'est l'exploit. Joe John Levin en poids coq, Michel Tavarès en poids moyens (face au champion olympique en titre de la catégorie, Bakhyt Sarsekbayev), Albdelkader Bouhenia en mi-lourds et Filip Hrgovic en lourds dominent largement leurs adversaires respectifs et Paris l'emporte au final 6 victoires à 4. Champagne!
Pour leur part, Nordine Oubaali (poids coq) et Ludovic Groghue (mi-lourds) qui ont tous deux fini aux deux premières places des classements de leurs catégories respectives à l'issue d'une magnifique saison disputée avec le Paris United (ils ont en effet remporté la totalité de leurs combats jusqu'aux demi-finales), disputent les finales individuelles et donc, la qualification directe pour les Jeux Olympiques de Londres 2012. Toujours à Guiyang, Oubaali sera opposé le 27 mai au kazakh Kanat Abdutalipov, et Groghue le lendemain à l'Algérien Abdelhafid Benchabla.

Nordine Oubaali (photo : Denis Boulanger/Presse Sports)

Le Paris United, Nordine Oubaali et Ludovic Groghue en finales des WSB
C’est un magnifique exploit qu’à réalisé la franchise dirigée par Brahim Asloum en demi-finale retour des World Series of Boxing (WSB) le 15 avril à Levallois, face à l’équipe des Baku Fires (Azerbaidjan). Battu 4 victoires à 1 à l’aller à Baku avec sa formation « extérieure », Paris a cette fois aligné Nordine Oubaali (-54 kg), Rachid Azzedine (-61kg), Michel Tavares (-73 kg) et les Croates Hrvoje Sep (-85kg) et Filip Hrgovic (+91kg) : ils se sont tous imposés aux points face à leurs adversaires respectifs, pour un cinglant 5-0 et un score final de 6-4 qui les expédie en finale à Guizhou (Chine) les 6 et 7 mai. Paris United affrontera les Astana Arlans (Kazakhstan), qui ont pour leur part triomphé des Los Angeles Matador (Etats-Unis), 4-1 et 3-2 (7-3). Par ailleurs, les 26 et 27 mai, toujours en Chine à Guyang le poids coq Nordine Oubaali et le mi-lourd Ludovic Groghue seront en finale individuelle, avec la qualification pour les Jeux Olympiques de Londres en jeu. Tous deux ont terminé à la 2e place des classements individuels de leurs catégories respectives, et ils affronteront les deux boxeurs qui ont fini devant eux : le kazakh d’Astana Kanat Abdutalipov pour Oubaali et l’Algérien de Pohang Abdelhafid Benchabla pour Groghue. Cette première saison des WSB est déjà une belle réussite pour la franchise parisienne, tout comme pour la boxe amateur et olympique française. Il ne reste plus qu’à la rendre encore plus brillante.

Nordine Oubaali

Paris United-Baku Fires en demi-finales des WSB
Le Paris United, vainqueur de la conférence européenne des World Series of boxing (29 points, 9 matches gagnés pour 3 défaites, 39 combats remportés et 20 perdus) a achevé la phase de poule par une défaite face aux Milano Thunders, 1-4 le 18 mars à Milan. C'était le dernier match de la franchise lombarde dans cette compétition, alors que celle dirigée par Brahim Asloum est en demi-finales mondiales. Le tirage au sort du dernier carré a été effectué lundi 21 mars à Lausanne. Le Paris United sera opposé au vainqueur de la conférence asiatique, les Baku Fires (Azerbaidjan), qui recevront à l'aller les 8 et 9 avril. Le match retour aura lieu à Paris les 15 et 16 avril. Dans l'autre demi-finale, les Los Angeles Matadors (Etats-Unis, vainqueurs de la conférence américaine) affronteront les Astana Arlans (Kazakhstan, meilleurs 2e de la phase de poule, dauphins de Baku dans la conférence asiatique).
Les équipes finalistes s'affronteront à Guizhou (Chine) les 6 et 7 mai. Enfin, les 27 et 28 mai, auront lieu les finales individuelles entre les deux meilleurs boxeurs des classements de chaque catégorie de poids de ces WSB. Les vainqueurs seront qualifiés pour les Jeux de Londes 2012. Nordine Oubaali, 2e du classement des poids coq et Ludovic Groghue, lui aussi 2e en mi-lourds, sont les deux boxeurs français qualifiés pour ces finales.

Michel Tavares (à gauche)

Le Paris-United en demi-finales des World Series of Boxing
Le Paris United, la franchise dirigée par Brahim Asloum qui réunit l’élite de la boxe amateur et olympique française (renforcée par plusieurs combattants étrangers) est la première à atteindre le dernier carré des World Series of Boxing (WSB) après avoir signé sa 9e victoire (en 11 rencontres) dans la conférence européenne, vendredi 11 mars à la Halle Carpentier de Paris face au Kremlin Bears de Moscou : 4-0. Les Parisiens n’ont en fait signé que deux victoires sur le ring : Michel Tavarès en poids moyens face à Yusup Magomedbekov, aux points et à l’unanimité des juges, et Tony Yoka en lourds devant Sherip Daudov (RUS), lui aussi aux points, deux juges contre un. En poids légers, le combat de Rachid Azzedine a été stoppé sur un « nul technique » dès le premier round, son adversaire Adlan Mbdurashidov lui ayant donné un coup de tête entraînant une coupure au dessus du sourcil. Ludovic Groghue (en mi-lourds) et le georgien de l’équipe parisienne Giorgi Kilanava (en coqs) ont pour leur part été déclarés vainqueurs sur forfait de leurs adversaires respectifs. Le Paris United est définitivement premier de la conférence européenne des WSB et attend de connaitre son rival en demi-finales. Celui ci sera soit un des vainqueurs des deux autres conférences (l’Américaine et l’Asiatique) soit le meilleur 2e des trois classements.

  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz