Tireurs d'élite...

Interview
Partagez

Champion du monde 1994 (à 10m) et 1998 (à 50m) champion olympique 2000, plusieurs fois vainqueur en Coupe du monde, Franck Dumoulin, 37 ans, a complété son palmarès, samedi 5 mars à Brescia (Italie) où il a été sacré champion d’Europe. Gardien de la paix à Bordeaux, il a disputé tous les Jeux Olympiques depuis ceux de Barcelone en 1992, et jouera cette saison sa place à Londres l’an prochain. Pour sa part, Céline Goberville constitue la relève. A 24 ans, la Creilloise a remporté à Brescia sa première grande compétition internationale. Tous deux partagent l’objectif de se qualifier sur deux épreuves de tir à Londres. Interviews.

« Ca s’est joué à peu de choses », raconte Franck Dumoulin, « Il y a eu beaucoup de stress, jusqu’à la dernière minute. Je me suis rappelé de ma victoire aux Jeux de Sydney en 2000, cela m’a permis de ne pas me montrer trop gourmand sur la dernière balle, je n’avais qu’1/10e de point d’avance. Il ne fallait pas chercher la petite bête, ne pas se montrer perfectionniste, faire le geste juste, simple, sobre, ne pas m’exposer à une grosse faute »… La victoire face au Serbe Andrija Zlatic était au bout !

« Pour moi, ça a été très dur » explique quant à elle Céline Goberville, « Les finales, ça n’était pas mon point fort… à chaque fois que j’y suis rentrée première, je n’en suis pas ressortie en position confortable. Il y avait un sacré bon niveau à Brescia. J’ai réussi à contrôler la pression jusqu’au dernier plomb. J’ai tiré très vite, au culot, en me disant « de toutes façons, ça ne sera pas pire », j’ai donc tiré grossièrement et ça a réussi ! Je suis très heureuse, je ne m’y attendais pas. Je ne pensais pas atteindre ce niveau dès cette année ». Céline a battu à l’occasion son record personnel en marquant 389 points. « Ça me met en confiance pour la suite, mon objectif est d’atteindre les 390 points, et je m’en approche… »

Dumoulin : 22 ans en équipe de France

« A 10m, j’ai désormais tout gagné. Tout ce qui était possible. Après 22 ans en équipe de France, j’ai toujours envie de bien faire, d’être en compétition, de rechercher le geste parfait et de me mesurer à moi-même », annonce Franck Dumoulin. « Chaque titre a sa place dans mon cœur, mais celui-ci vient à un moment crucial, il démontre ma longévité, il m’encourage et me prouve que j’ai encore de belles choses à faire. Il redouble ma motivation pour me battre et vivre de nouveaux grands moments ».

Céline Goberville a commencé très jeune au niveau international. A 14 ans. Mais pour elle, « tout reste à faire. A ce niveau, je dois me perfectionner dans la gestion du stress, dans la technique, dans le geste ».

Désormais, l’objectif est la qualification pour les Jeux Olympiques de Londres, à 10 et à 50m pour Franck, à 10 et à 25 m pour Céline. Les championnats d’Europe de Brescia ne comptaient pas dans ce parcours, à l’inverse des épreuves de Coupe du monde, dont la prochaine sera à Sydney le 19 mars.

« Restons concentrés ! » dit Franck Dumoulin, « Je ne vais pas changer de mentalité, j’espère participer à mes 6e Jeux Olympiques (il les a tous disputés depuis ceux de Barcelone en 1992), ce sera un duel mano à mano avec Franck Lapeyre. Il a à charge d’y être, et moi aussi. Nous devons remporter deux quotas, comme à Pékin en 2008 !»
« J’ai acquis de l’expérience à Brescia », poursuit Céline Goberville, « Je vais m’en servir. Je suis en concurrence avec Stéphanie Tirode, nous avons le même niveau et évoluons dans une saine émulation qui est très motivante ».

Lorsqu’il ne s’entraîne pas, Franck Dumoulin est fonctionnaire de police à Bordeaux. « Compte tenu de mon statut de sportif de haut niveau, je dois 45 jours par ans à mon employeur. Je dois dispatcher ces journées. Ca me permet de me changer les idées ». Céline Goberville, pour sa part, s’entraîne à l’INSEP tout en poursuivant ses études de kiné. « A raison de 20 heures par semaine. Le stand de tir est excellent, les conditions d’entraînement idéales… ».

« Tout est beau ! Il faut savoir se donner, encore et encore. Nous avons aussi les compétitions par équipes, et nous ne sommes pas passés loin du podium à Brescia. Nous allons donner le maximum. Chez les garçons comme chez les filles, l’émulation est au service du groupe. Avec de l’engagement, avec un staff technique compétent… il n’y a plus qu’à …», conclut Franck Dumoulin, avant de se connecter à Facebook… « pour répondre aux 150 messages de félicitations que j’ai reçus ce week-end »…


  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz