Taekwondo : Harnois y sera

Vidéo
Partagez

Il s'agissait de l’ultime étape de sélection ! Le Tournoi européen de qualification olympique de taekwondo s'est déroulé du 27 au 29 janvier 2012 à Kazan, en Russie.

Huit épreuves sont programmées lors des Jeux Olympiques : quatre pour les hommes et quatre pour les femmes. Mais le CIO impose des quotas par pays. De fait, à Londres, la France ne pouvait être représentée que dans deux catégories féminines et deux catégories masculines.

En remportant le Tournoi mondial de qualification à Bakou (Azerbaïdjan) en juillet dernier, Gwladys Épangue avait d’ores et déjà obtenu le billet olympique de la catégorie des +67kg. Restaient donc trois places à prendre.

Pour décrocher le fameux sésame, Marlène Harnois (-57 kg), Mamedy Doucara (-80 kg), et Pascal Gentil (+80 kg), qui effectue son grand retour à la compétition après deux ans d’arrêt, avaient été sélectionnés par la fédération. Ils ont défendu leur chance lors de ce TEQO, sachant que seuls les trois premiers de chaque catégorie traversaient la Manche.

Si Marlène Harnois a parfaitement rempli sa mission en finissant troisième, obtenant ainsi le quota en -57kg féminin, ce ne fut malheureusement pas le cas chez les garçons. Éliminé en quart de finale au point en or, Pascal Gentil peut avoir des regrets. Il n’aura finalement pas réussi son pari… Déception également pour Mamedy Doucara, champion du monde en 2001, qui vit s'éloigner son rêve de JO. Seules deux taekwondoïstes françaises traverseront la Manche, en +67kg et en -57kg.

Rencontre avec Marlène Harnois...


Verbatim des sélectionnés avant le TEQO

-57 kg : Marlène Harnois remplaçante Floriane Liborio
Médaillée de bronze lors des championnats du monde 2011, victorieuse aux Universiades 2011, 3e du championnat d’Europe 2010, la sociétaire d’Aix U. s’est logiquement imposée dans sa nouvelle catégorie.
« Après ma déception de Baku (sortie en 8e de finale), j’ai repris aussitôt l’entraînement pour ne pas tomber dans une spirale négative. J’ai remporté les universiades, fait un super début de saison. Je suis gonflée à bloc, en confiance. Je sais qu’en restant dans ma bulle, bien concentrée, je suis très très forte. Gagner le tournoi est un challenge personnel. »

-80 kg : Mamedy Doucara remplaçant Torann Maizeroi
Mamedy Doucara est un athlète d’exception. Premier champion du monde français en 2001, il a souvent du composer avec les blessures. Travailleur acharné, photographe de talent, Mamedy Doucara a été choisi par la FFTDA pour représenter la catégorie des -80kg suite à sa très belle victoire au Tournoi international de Paris 2011.
« J’évolue aujourd’hui dans une catégorie où tout se joue à peu de choses. A Baku, je perds d’un point face à l’Espagnol Garcia que j’avais battu au point en or aux derniers championnats du Monde. Il y a longtemps que je suis dans le circuit, on me connaît. Il va falloir être imprévisible et percutant pour faire basculer le combat. »

+80 kg : Pascal Gentil remplaçant Mickaël Borot
Son rêve : devenir champion olympique. Alors, malgré une interruption de deux ans, Pascal Gentil s’est lancé un nouveau défi pour Londres. De retour à la compétition depuis février 2011, le double médaillé de bronze a obtenu son billet pour le Tournoi européen de qualification olympique en remportant le Tournoi international de Paris 2011 aux dépens de Mickaël Borot.
« J’ai fait le job pour être à Kazan car aujourd’hui mon premier objectif est de qualifier la France pour les JO. Après une nouvelle aventure commencera. »

  •  Adidas
  •  EDF
  •  Française des jeux
  •  Tarkett
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Orange
  • Somfy
  •  Allianz